• Rambouillet : Le Paon du Jour

    Le Paon-du-jour est répandu et commun dans l'essentiel de l'Europe, du sud du 64° parallèle jusqu'à la moitié nord de la péninsule Ibérique, de 0 à 2 500 m d'altitude. 

    Rambouillet : Le Paon du JourIl est présent dans tous les départements de France métropolitaine.  

    Le Paon-du-jour apprécie les parties découvertes ensoleillées des bois, berges boisées, prairies humides, jachères, terrains vagues, vallons abrités buissonneux, jusqu'à 2 500 m d'altitude. Rambouillet : Le Paon du JourLes adultes hivernent dans des lieux sombres et frais, tels que des arbres creux, des végétations denses, tas de bûches, crevasses de rochers, granges, greniers…

    Rambouillet : Le Paon du Jour* Pour en savoir plus : ICI  - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Prochain article samedi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Rambouillet : Stèle hommage à Antoinette Vernes

    Je passe devant très souvent, alors j'ai voulu en savoir plus sur Antoinette Vernes … et je n'ai rien trouvé !! bizarre quand même, quand on sait qu'il y a une rue de Rambouillet qui porte son nom ainsi qu'une salle des fêtes. 

    Rambouillet : Stèle hommage à Antoinette Vernes

    Sur cette stèle, une strophe du "Chant des Marais." 

    Le Chant des Marais, devenu hymne européen de la déportation, est une œuvre collective créée en juillet-août 1933 dans le camp de concentration nazi de Börgermor. Chant de détresse, mais aussi chant de résistance, de dignité et d'espérance, le Chant des Marais fut inspiré par une coutume militaire en vigueur chez les SS de ce camp : les détenus étaient obligés de chanter sur le chemin qui menait à un marais qu'ils devaient assécher à l'aide de simples pelles.

    Paroles inspirées par Johann ESSER, musique de Rudy GOGUEL, lancé par Wolfgang LANGHOFF.

    LE CHANT DES MARAIS

    Loin dans l'infini s'étendent
    De grands prés marécageux
    Pas un seul oiseau ne chante
    Sur les arbres secs et creux 

    Refrain

    Oh! Terre de détresse
    Où nous devons sans cesse
    Piocher.

    Dans ce camp morne et sauvage
    Entouré d'un mur de fer
    Il nous semble vivre en cage
    Au milieu d'un grand désert.

    Au refrain 

    Bruit des pas et bruit des armes
    Sentinelles jours et nuits
    Et du sang, des cris, des larmes
    La mort pour celui qui fuit.

    Au refrain

    Mais un jour dans notre vie
    Le printemps refleurira
    Liberté, Liberté chérie
    Je dirai: Tu es à moi. 

    Dernier refrain

    Oh! Terre enfin libre
    Où nous pourrons revivre (bis)
    Aimer - Aimer  

    Rambouillet : Stèle hommage à Antoinette Vernes

    RAJOUT : 

    Arrêtée puis déportée par les Allemands pour faits de résistance, Antoinette-Nelly Goldet, libérée avant la fin de la guerre, est décédée à Rambouillet en 1961. C’est à la demande de son époux, Pierre Vernes, qui souhaitait rendre hommage à son courage, que cette rue porte son nom.

    A lire : ICI

    Merci à Pierre pour ses recherches. Son blog : ICI

    * Pour en savoir plus : ICI  - Cliquez sur les photos … 

    Prochain article mercredi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    55 commentaires
  • Les photos du week-end : L'été et citations 

    En se posant sur la branche, le papillon craint de la briser.” Proverbe arménien

    Les photos du week-end : L'été et citations

    "Le Bourdon est poilu et mal rasé et du coup il est vraiment mignon." Anonyme

    Les photos du week-end : L'été et citations

    Cliquez sur les photos … 

    Prochain article lundi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Rambouillet : La Tipule Jaune et Noire

    J'ai cru au premier abord que j'avais devant moi un moustique tigre, mais non ouf ! Voici une tipule jaune et noire. Il y a plusieurs espèces de tipules : la tipule du gazon, la tipule des prairies ou potagère … 

    Rambouillet : La Tipule Jaune et Noire

    Elle ressemble à un gros moustique. Mais la tipule ne pique pas. 

    Rambouillet : La Tipule Jaune et Noire

    Nuisible aux cultures maraîchères en France. De même, les larves de la Tipule des prairies peuvent engendrer des dégâts dans les cultures maraîchères.

    * Sources : Internet - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Prochain article samedi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    70 commentaires
  • Rambouillet : L'Amaryllis

    L'Amaryllis ou Satyre tithon ou Titon est un papillon de taille moyenne de couleur orange vif sur le dessus des ailes avec une épaisse bordure brun foncé et à l'apex des antérieures un ocelle doublement pupillé de blanc.

    Le dimorphisme sexuel est marqué : le mâle a une bande androcomiale, une épaisse tache oblique en travers de l'aile antérieure; la femelle a le verso des antérieures semblable, orange bordé de marron avec l'ocelle doublement pupillé caractéristique à l'apex. Les ailes postérieures sont beige à chamois avec une bande plus claire qui porte des petits ocelles pupillés de blanc peu visibles.

    Rambouillet : Le Myrtil (mâle)L'Amaryllis vole en une génération de juillet à septembre.

    Rambouillet : Le Myrtil (mâle)Elle hiverne au stade de chenille. 

    Rambouillet : Le Myrtil (mâle)

    * Pour en savoir plus : ICI  -  Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Rambouillet : L'Amaryllis

    Amaryllis (femelle)

    Rambouillet : L'Amaryllis

    Amaryllis (mâle) - Le pauvre est tout abîmé … Prédateur ? 

    Prochain article mercredi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • Les photos du Week-End : Des fleurs et des citations.

    “Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir.”  Henri Matisse

    Les photos du Week-End : Des fleurs et des citations

    “Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs.” Michel de Montaigne

    Les photos du Week-End : Des fleurs et des citations

     Cliquez sur les photos … 

    Prochain article lundi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    60 commentaires
  • Rambouillet : Moro-Sphinx

    le moro-sphinx, sphinx colibri ou sphinx du caille-lait est une espèce diurne de lépidoptères de la famille des sphingidae.

    Rambouillet : Moro-Sphinx

    C'est un petit Sphingidae brun beige au corps trapu. Le Moro-sphinx possède une très longue trompe pour butiner les fleurs, souvent violettes, bleues ou blanches, en vol stationnaire à la manière des oiseaux-mouches. Il butine généralement le nectar des fleurs que les autres insectes ne peuvent atteindre. Il affectionne les sauges, les lavandes.

    Rambouillet : Moro-Sphinx

    Son vol est d'une précision et d'une rapidité peu communes. Le Moro-sphinx peut voler à 50 km/h, 40 km/h en moyenne, ce qui le place parmi les papillons les plus rapides.

    Rambouillet : Moro-Sphinx

    C'est un papillon migrateur sur de longues distances.

    * Pour en savoir plus : ICI  - Cliquez sur les photos ... 

    Prochain article samedi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    72 commentaires
  • Rambouillet : Les lentilles d'eau 

    Lentille d'eau ou lentille-d'eau est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certaines plantes aquatiques flottantes. on les appelle aussi lenticules. ce sont des plantes angiospermes qui appartiennent à la famille des lemnaceae.

    Rambouillet : Les lentilles d'eau

    Des lentilles d'eau sont présentes dans tous les continents. Lorsqu'elles prolifèrent à l'excès, elles peuvent être un signe d'eutrophisation.

    Rambouillet : Les lentilles d'eau

    Chaque lentille d'eau fabrique une nouvelle feuille qui grossit, puis se détache et forme une nouvelle plante. Cette multiplication végétative ne fait donc intervenir ni graines ni spores. 

    Rambouillet : Les lentilles d'eau

    Il est arrivé qu'on les donne en complément alimentaire aux cochons, qui, en été, dans le nord de la France, en Belgique ou aux Pays-Bas descendaient parfois eux-mêmes dans les watringues manger les lentilles à la surface de l'eau, ainsi que les escargots et animaux qui peuvent y être fixés.

    Rambouillet : Les lentilles d'eau

     

    Rambouillet : Les lentilles d'eau La solution la plus écologique et passive contre la prolifération de la lentille d'eau sur un plan d'eau ou dans une mare est la mise en place de quelques canards d'ornement qui en raffolent.

    Rambouillet : Les lentilles d'eau

     * Sources : ICI - Cliquez sur les photos ... 

    Prochain article mercredi. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  • La photo du week-end : L'indifférence et citation

    "Mieux vaut ton absence que ton indifférence." Serge Gainsbourg ; L'indifférente (1959)

    Cliquez sur la photo ... 

    Prochain article lundi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • Rambouillet : Bourdon terrestre ou "Cul Blanc"

    Le bourdon terrestre (Bombus terrestris), est une espèce d'insectes hyménoptères de la famille des Apidae (de Apis : abeille).

    Rambouillet : Bourdon terrestre ou "Cul Blanc"

    Bon pollinisateur, ce bourdon, qui recrée tous les ans de nouvelles colonies établies sous la terre, est commun en Europe où il est élevé pour compenser le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles.

    Rambouillet : Bourdon terrestre ou "Cul Blanc"

    Le bourdon terrestre a colonisé presque tous les milieux terrestres de plaine et moyenne montagne. C'est le bourdon le plus commun en Europe.

    Rambouillet : Bourdon terrestre ou "Cul Blanc"

    * Pour en savoir plus :  ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format et plus nettes ... Pouvez-vous me dire si mes photos sont floues ? Avec mon nouveau logiciel photos, je ne suis pas très satisfaite ... 

    Prochain article samedi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    76 commentaires
  • Rambouillet : Vacances pour les chevaux du Centre Equestre de la Bergerie Nationale.

    Les chevaux eux aussi profitent des beaux jours et des vacances ... Voici quelques clichés. 

    Rambouillet : Vacances pour les chevaux de la Bergerie

    Rambouillet : Vacances pour les chevaux de la Bergerie

    Situé au sein du Parc du chateau de Rambouillet , le centre équestre de la Bergerie Nationale est un centre du Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du Territoire. Principalement orienté vers la formation professionnelle, il vous accueille toute l'année au sein de son poney-club et de son centre équestre. Vous profiterez ainsi d'un cadre d'exception pour vivre votre passion du cheval.

    Rambouillet : Vacances pour les chevaux du Centre Equestre de la Bergerie Nationale

    Rambouillet : Vacances pour les chevaux du Centre Equestre de la Bergerie Nationale

    Petit souci avec mon logiciel photos : impossible de marquer mes photos !! 

    Lien : ICI

    Prochain article mercredi.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    67 commentaires
  • Les photos du week-end : Le moineau ou le "piaf" et citation

    "L'authentique Parisien, c'est le moineau et non le râleur du trottoir. Voulez-vous aimer Paris ? oubliez l'homme, ne regardez que ce qui volette et sautille." Riquet la houppe (2016) Amélie Nothomb

    La photo du week-end : Le moineau ou le "piaf" et citation

     

    Les photos du week-end : Le moineau ou le "piaf" et citation

    Cliquez sur les photos ... 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    Le pigeon suscite souvent des sentiments d’amour-haine auprès des citadins. Les positions sont souvent extrêmes dans un sens comme dans l'autre. Elles sont aussi contradictoires puisque même ceux qui le qualifient de "rat volant" ne souhaitent pas le voir disparaître totalement de nos villes. Une étude sur ce sujet très polémique fait l'objet d'un guide intitulé « Le pigeon en ville ».

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    Certains citadins sont hostiles aux pigeons et les chassent, tandis que d’autres partagent leurs sandwichs avec eux, ou même leur fournissent régulièrement des graines (Malgré l’article 120 des règlements sanitaires départementaux qui interdit le nourrissage des pigeons). Comment réconcilier tout le monde ?

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    Un guide pour concilier pro et anti-pigeons

    Un guide intitulé « Le pigeon en ville » a été publié par Natureparif et réalisé à partir du travail de recherche du groupe « Ecologie de la réconciliation et gestion de la nature ». Ce guide fait le point sur l’évolution de la place du pigeon en ville. La question est d’autant plus cruciale que cet oiseau commun est souvent le premier témoin de la nature en milieu urbain. Apprendre à bien connaître le pigeon peut mettre fin à quelques idées reçues.

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    A Paris on trouve essentiellement deux catégories de pigeons. Les pigeons "biset", les plus communs qui sont gris bleuté (mais parfois aussi de couleurs diverses, blanc, roux...) et les pigeons ramiers, plus gros avec une collerette blanche. Les bizets arpentent les trottoirs et nichent sur des bâtiments alors que les ramiers vivent dans les arbres et se montrent un peu plus distants.

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    Les populations de pigeons bisets sont globalement stables depuis 10 ans. Les effectifs de pigeons ramiers ont tendance à augmenter ces dernières années dans les espaces urbains. Ils s'y sédentarisent, adoptent un régime de plus en plus omnivore, mais continuent de nicher dans les arbres. Le nombre de pigeons dans Paris est estimé à 80 000 individus.

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    La durée de vie moyenne des pigeons est de 5 ans. Ils sont fidèles et forment des couples monogames. Ils vivent en groupe pour mieux se protéger des prédateurs. Ils échangent constamment des signaux et des informations avec leurs congénères. Ils nourrissent et élèvent leur progéniture à deux. Chez les pigeons, ce sont les deux parents qui régurgitent un "lait" de nourrissage qui sert à la fois de nourriture et de vaccination (ils sécrètent des éléments qui protègent les jeunes des maladies).

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    Pourquoi le pigeon des champs est devenu pigeon des villes ?

    Le pigeon ancestral sauvage vivait dans les falaises du bassin méditerranéen. Il a été domestiqué très tôt dans l’histoire humaine. On les utilisait pour transporter des messages durant les deux Guerres mondiales. Après la première guerre mondiale, un grand nombre de pigeons domestiques sont retournés à l’état sauvage et ont colonisé les villes.

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    Pour tordre le cou à quelques idées reçues :

    Porteurs de maladie ?

    Les risques sanitaires liés au pigeon sont extrêmement faibles et ne nécessitent pas de passer outre les règles d’hygiène élémentaires. Par ailleurs, les pigeons franciliens ne sont pas un risque de contamination de la grippe aviaire pour les citadins.

    Sales ?

    Si les pigeons urbains représentent aujourd’hui le sale, ceci est à considérer en relation avec l’émergence au XXe siècle d’un nouveau modèle de la ville comme un lieu ordonné et aseptisé, où la nature est contenue. Les chiens sont tenus en laisse, les chats restent à l’intérieur des habitations, les désinfections sont systématiques. Seuls les pigeons se soustraient à cette maîtrise de la nature par l’homme, et ils le font de manière visible ! Ils deviennent ainsi l’antithèse du nouvel ordre urbain idéal.

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    Evolution des mentalités

    Jusqu’aux années 1920, le pigeon est un acteur du progrès social et un auxiliaire utile en tous points aux hommes.À partir des années 1950, le pigeon urbain fait l’objet de la construction lente et progressive d’un discours permettant de faire accepter l’éradication des individus « errants ».

    Faut-il détester et avoir peur des pigeons ?

    Aujourd'hui : Les collectivités sont libres d’employer les méthodes qu’elles veulent pour répondre aux plaintes des habitants et des acteurs de la ville. A Paris, on a choisi d'installer des pigeonniers sur les lieux très fréquentés par les pigeons et d'en contrôler ainsi la reproduction en stérilisant ou supprimant les oeufs.

    Les questions posées par le pigeon renvoient à celles de la nature en ville, dans un contexte où les autorités locales et les associations s’efforcent de la faire accepter par la population. Aborder sereinement la question du pigeon est rarement facile. C'est à la fois une problématique écologique et sociale.

     * Source : Paris.fr - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    62 commentaires
  • Les chats de ma voisine et poèmes

    Je ne connais pas leur nom, dommage ... 

    Semonce à Mistigri

    Mon Mistigri, mon infidèle,
    Tu dois venir quand je t'appelle,
    Au lieu de courir la souris
    Tout le jour et encor la nuit.
    Je n'aime pas cette manière
    De te sauver dans les jardins
    Quand je t'ai préparé du pain,
    Et de la sauce et du gruyère...
    Tu en connais, toi, des maîtresses
    Aussi patientes que je suis,
    Et qui vous font milles caresses
    Après qu'on s'est si mal conduit ?

    Jean Desmeuze

    Les chats de ma voisine et poèmes

     

    Les chats de ma voisine et poèmes

     

    Les chats de ma voisine et poèmes

    Le chat et le soleil

    Le chat ouvrit les yeux, 
    Le soleil y entra.
    Le chat ferma les yeux, 
    Le soleil y resta,

    Voilà pourquoi, le soir,
    Quand le chat se réveille, 
    J'aperçois dans le noir 
    Deux morceaux de soleil.

    Maurice Carême 
    In l'Arlequin
    Copyright Fondation Maurice Carême, 
    tous droits réservés

    Les chats de ma voisine et poèmes

     

    Les chats de ma voisine et poèmes

     

    Les chats de ma voisine et poèmes

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Prochain article mercredi

    Image associée

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    79 commentaires
  • La photo du week-end : "A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi"

    "A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
    Et regarder les gens tant qu'il en a
    Te parler du bon temps qu'est mort ou qui reviendra ..." Renaud

    La photo du week-end : "A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi"

    Cliquez sur la photo pour la voir en grand format.

    Résultat de recherche d'images pour "Gifs sur un banc"

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  • Rambouillet : Balade au bord de l'eau (2)

    Suite de ma balade au bord des canaux du Parc du Château de Rambouillet ... 

    Rambouillet : Balade au bord de l'eau (2)

     

    Rambouillet : Balade au bord de l'eau (2)

     

    Rambouillet : Balade au bord de l'eau (2)

     

    Rambouillet : Balade au bord de l'eau (2)

     

    Rambouillet : Balade au bord de l'eau (2)

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Prochain article Samedi

    Afficher l’image source

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    72 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires