• Les oiseaux en hiver : Poème de Lamartine

    Les Oiseaux en Hiver

    (Lamartine)   

    Les oiseaux en hiver : Poème de Lamartine

    Tant que durent les fleurs, tant que l'épi qu'on coupe
    Laisse tomber un grain sur les sillons jaunis,
    Tant que le rude hiver n'a pas gelé la coupe
    Où leurs pieds vont poser comme au bord de leurs nids.

    Ils remplissent le ciel de musique et de joie :
    La jeune fille embaume et verdit leur prison,
    L'enfant passe la main sur leur duvet de soie,
    Le vieillard les nourrit au seuil de sa maison.

    Mais, dans les mois d'hiver, quand la neige et le givre
    Ont remplacé la feuille et le fruit, où vont-ils ?
    Ont-ils cessé d'aimer ? ont-il cessé de vivre ?
    Nul ne sait le secret de leurs lointains exils.

    On voit pendre à la branche un nid rempli d'écailles
    Dont le vent pluvieux balance un noir débris ;
    Pauvre maison en deuil et vieux pan de murailles
    Que les petits, hier, réjouissaient de leurs cris…

    Les oiseaux en hiver : Poème de Lamartine

     

    Les oiseaux en hiver : Poème de Lamartine

     

    Les oiseaux en hiver : Poème de Lamartine

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    72 commentaires
  • L'AUTOMNE

    "L'automne est une demeure d'or et de pluie." Jacques Chessex

    L'AUTOMNE

     

    L'AUTOMNE

     

    L'AUTOMNE

     

    L'AUTOMNE

     

    L'AUTOMNE

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Rambouillet : La mouette rieuse

    “Cris de mouettes, signe de tempête.” Proverbe français

    Rambouillet : La mouette rieuse

     

    Rambouillet : La mouette rieuse

     

    Rambouillet : La mouette rieuse

     

    Rambouillet : La mouette rieuse

     

    Rambouillet : La mouette rieuse

     

    Rambouillet : La mouette rieuse

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    48 commentaires
  • Rambouillet : A l'ombre du château

    (...) un jour tu te trouveras un beau prince qui t'emmènera vivre dans un château avec des tourelles dorées, qui t'habillera d'arcs-en-ciel et te donnera la lune pour jouer à la balle avec, et les étoiles pour te faire des paillettes dans les cheveux.

    La compagnie des menteurs - Karen Maitland

    … Et toujours  Artémis

    Rambouillet : A l'ombre du château

     

    Rambouillet : A l'ombre du château

     

    Rambouillet : A l'ombre du château

     

    Rambouillet : A l'ombre du château

     

    Rambouillet : A l'ombre du château

     

    Rambouillet : A l'ombre du château

     

    Rambouillet : A l'ombre du château

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Automne : Poème : Nature en deuil de Sybille Rembard (2008)

    Nature en deuil

    Vie sacrifiée d’une journée sans soleil
    Les arbres tombant, sans feuilles.
    Amie de la nature qui juge ce qui n’est pas,
    Ouvre ton cœur à l’espoir d’un demain sans nuages,
    Tu sais que rien ne te touche, rien que le silence d’une vie
    La tienne
    Vie sacrifiée, un jour sans toi.

    Sybille Rembard, 2008

    Automne : Poème : Nature en deuil de Sybille Rembard (2008)

     

    Automne : Poème : Nature en deuil de Sybille Rembard (2008)

     

    Automne : Poème : Nature en deuil de Sybille Rembard (2008)

     

    Automne : Poème : Nature en deuil de Sybille Rembard (2008)

     

    Automne : Poème : Nature en deuil de Sybille Rembard (2008)

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    58 commentaires
  • 11 novembre 1918 - 11 novembre 2018 : centenaire de l’armistice

    Poème : Au champ d’honneur
    De John Mac Crae « In Flanders Fields » Traduction : Jean Pariseau

    11 novembre 1918 - 11 novembre 2018 : centenaire de l’armistice

    Le poème « In Flanders Fields » a été publié pour la première fois dans le magazine Punch de l'Angleterre, en décembre 1915. En quelques mois, ce poème allait devenir le symbole des sacrifices consentis par tous les combattants de la Première Guerre mondiale.

    11 novembre 1918 - 11 novembre 2018 : centenaire de l’armistice

    Au champ d'honneur, les coquelicots

    Sont parsemés de lot en lot

    Auprès des croix, et dans l'espace

    Les alouettes devenues lasses

    Mêlent leurs chants au sifflement

    Des obusiers*.

     

    Nous sommes morts,

    Nous qui songions la veille encor'

    A nos parents, à nos amis,

    C'est nous qui reposons ici, Au champ d'honneur.

    A vous jeunes désabusés,

    A vous de porter l'oriflamme*

    Et de garder au fond de l'âme

    Le goût de vivre et de liberté.

    Acceptez le défi, sinon

    Les coquelicots se faneront

    Au champ d'honneur.

    11 novembre 1918 - 11 novembre 2018 : centenaire de l’armistice

     

    11 novembre 1918 - 11 novembre 2018 : centenaire de l’armistice

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    39 commentaires
  • L’automne, poème de Chloé Douglas

    L’automne, poème de Chloé Douglas

    L’automne

    De boue le chemin est devenu.
    Les arbres encore vivement vêtus.
    La pluie récente parfume l’air.
    Un million de feuilles se couchent par terre.

    A la descente de la brume,
    le bois secret s’allume.
    L’enchantement est divin,
    le temps n’a plus de fin.

    Errer dans le bois,
    voler du passé,
    ramasser du thym
    gentiment faire du thé.

    Rarement le silence reste
    dans ce ruisseau fascinant.
    Caresser tout le savoir
    dans les bras de maintenant.

    Chloé Douglas, 1991

    L’automne, poème de Chloé Douglas

     

    L’automne, poème de Chloé Douglas

     

    L’automne, poème de Chloé Douglas

     

    L’automne, poème de Chloé Douglas

     

    L’automne, poème de Chloé Douglas

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    65 commentaires
  • Les fleurs reviendront, poème de Jules Delavigne (2010)

    Les fleurs reviendront

    Jules Delavigne

    Le printemps est loin, si loin
    Les champs sont roses sombres
    Dans le fil d’une pensée morbide fluide
    Le vieil homme crache, crapote
    Comme un cochon il se fera abattre
    Le lampadaire tremble dans la nuit effervescente
    Les gens crient que c’est la fin du monde
    Puis rient car tout n’est pas encore fini
    Les fleurs et les odeurs reviendront
    C’est sûr
    Et on y sera, ou pas

    Les fleurs reviendront, poème de jules Delavigne (2010)

     

    Les fleurs reviendront, poème de jules Delavigne (2010)

     

    Les fleurs reviendront, poème de jules Delavigne (2010)

     

    Les fleurs reviendront, poème de jules Delavigne (2010)

     

    Les fleurs reviendront, poème de jules Delavigne (2010)

     

    Les fleurs reviendront, poème de jules Delavigne (2010)

     

    Les fleurs reviendront, poème de jules Delavigne (2010)

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    66 commentaires
  • Comment les oiseaux de nos parcs supportent t'ils le froid ?

    Les adaptations des oiseaux pour supporter le froid : 

    Les oiseaux vivant dans des environnements froids doivent conserver la chaleur de leur corps pour éviter l'hypothermie. Cependant, le sang, qui coule du centre du corps (cœur) vers la périphérie (comme les pattes et les pieds) peut facilement entraîner une perte de chaleur par dissipation dans l'atmosphère au niveau de la peau.

    Comment les oiseaux de nos parcs supportent t'ils le froid ?

    Pour empêcher une telle perte, les oiseaux possèdent une véritable échangeur de chaleur à contre-courant constitué des vaisseaux sanguins (artères et veines) situés dans les pattes et qui permet à la chaleur d'être récupérée et sauvegardée. 

    Comment les oiseaux de nos parcs supportent t'ils le froid ?

    Les oiseaux protègent aussi leurs pattes en les rentrant dans les plumes de leurs flancs et près de leur corps. Pour minimiser l'exposition par temps froid, les oiseaux aquatiques se placent souvent sur une seule patte, plaçant de temps en temps l'autre patte dans les plumes de leur corps pour la protéger du froid.

    Comment les oiseaux de nos parcs supportent t'ils le froid ?

    Pourquoi la plupart des oiseaux n'ont-ils pas de plumes aux pattes ?

    Ceci est lié au fait que le métabolisme de l'oiseau est élevé pour fournir suffisamment d'énergie pour le vol. La chaleur supplémentaire excessive produite doit alors être éliminée, même sous les climats les plus froids, pour éviter une surchauffe. Les pattes sans plumes sont le lieu où cette chaleur est évacuée. la présence de plumes empêcherait cette évacuation.

    Comment les oiseaux de nos parcs supportent t'ils le froid ?

    Alors que la température fondamentale du corps d'un canard se tenant sur la glace est d'environ 37,8°C, la température des pattes de l'oiseau peut être juste au-dessus de 0°C. Pour préserver leur chaleur par temps froid, les oiseaux aquatiques réduisent en outre le volume de sang qui coule vers leurs pattes en contractant les vaisseaux sanguins dans leurs pattes. Des expériences ont montré que des canards réduisent peu à peu le flux de sang vers leurs pattes au fur et à mesure que la température de l'air tombe à 0 degré. Toutefois, quand les températures tombent au dessous de 0°c, les oiseaux ré-augmentant le flux de sang vers leurs pattes pour empêcher une dégradation des tissus.

    Comment les oiseaux de nos parcs supportent t'ils le froid ?

    * Pour en savoir plus : ICI - Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    64 commentaires
  • L'automne et ses citations 

    “L'automne est une demeure d'or et de pluie.” Jacques Chessex

    L'automne et ses citations

    “De la dépouille de nos bois L’automne avait jonché la terre.”  De Millevoye

    L'automne et ses citations

    “L'automne raconte à la terre les feuilles qu'elle a prêtées à l'été.” Georg Christoph Lichtenberg

    L'automne et ses citations

    “L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver.” George Sand

    L'automne et ses citations

    “Ce qu'il y a parfois de beau avec l'automne, c'est lorsque le matin se lève après une semaine de pluie, de vent et brouillard et que tout l'espace, brutalement, semble se gorger de soleil.” Victor-Lévy Beaulieu

    L'automne et ses citations

    “L'automne, c'est cousu de moments de grâce, qui ne durent pas.” Janine Boissard

    L'automne et ses citations

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    65 commentaires
  • Poème : L'automne de Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)

    Poème : L'automne de Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)

    L'automne

    On voit tout le temps, en automne,
    Quelque chose qui vous étonne,
    C'est une branche, tout à coup,
    Qui s'effeuille dans votre cou.

    Poème : L'automne de Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)

    C'est un petit arbre tout rouge,
    Un, d'une autre couleur encor,
    Et puis, partout, ces feuilles d'or
    Qui tombent sans que rien ne bouge.

    Poème : L'automne de Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)

    Nous aimons bien cette saison,
    Mais la nuit si tôt va descendre !
    Retournons vite à la maison
    Rôtir nos marrons dans la cendre.

    Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)

    Poème : L'automne de Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    83 commentaires
  • Rambouillet : Artémis en automne

    Voici Artémis à la biche, réplique d'une statue antique du IVe siècle avant J-C.

    Photos prises lors de ma balade du 22 octobre 2018 … L'automne s'installe ainsi que le froid … 

    Rambouillet : Artémis en automne

     

    Rambouillet : Artémis en automne

     

    Rambouillet : Artémis en automne

     

    Rambouillet : Artémis en automne

     Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • Rambouillet : Les fleurs du château

    « Toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui » proverbe chinois

    Rambouillet : Les fleurs du château

     

    Rambouillet : Les fleurs du château

     

    Rambouillet : Les fleurs du château

     

    Rambouillet : Les fleurs du château

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    60 commentaires
  • Rambouillet : Abeille mellifère

    Avec les beaux jours qui continuent, voici de bien jolies fleurs d'automne, les asters, et une abeille mellifère. 

    Les Asters sont des fleurs vivaces qui comptent un grand nombre de variétés, de toutes les couleurs, toutes très florifères. Ces plantes, de printemps, d'été et d'automne, se plaisent au soleil.

    Rambouillet : Syrphe ceinturé

    Les abeilles mellifères, ont quelque chose de particulier : elles emmagasinent du miel et produisent de la cire. Les apiculteurs les élèvent dans des ruches pour la fabrication du miel et la pollinisation.

     Les abeilles mellifères vivent en colonie et travaillent ensemble année après année.

    * Pour en savoir plus : ICI 

    Rambouillet : Syrphe ceinturé

    Rambouillet : Syrphe ceinturé

     

    Rambouillet : Syrphe ceinturé

     

    Rambouillet : Syrphe ceinturé

    Cliquez sur les photos

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    54 commentaires
  • Papillons d'octobre … ou le réchauffement climatique. 

    Le réchauffement climatique est une augmentation de la température moyenne à la surface de la Terre. 

    Nous remarquons qu'il y a de plus en plus de tempêtes, d'ouragans, d'inondations … Faut il s'en inquiéter ? j'attends vos réactions … 

    Photos prises le 11 octobre 2018 … 

    Papillons d'octobre ... ou le réchauffement climatique

     

    Papillons d'octobre ... ou le réchauffement climatique

     

    Papillons d'octobre ... ou le réchauffement climatique

     

    Papillons d'octobre ... ou le réchauffement climatique

    Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    60 commentaires
  • Rambouillet : La Saint Lubin : Métiers d'autrefois : Le forgeron 

    L'activité de forgeron est apparue en même temps que la découverte du travail des métaux, environ 5 000 ans av. J.-C. ; elle est devenue un métier à part entière à mesure que les peuples exprimèrent leur besoin d'avoir des objets plus résistants et aux usages variés : outils, armes, parties mécaniques, grilles, clefs, bijoux , etc.

    Rambouillet : La Saint Lubin : Métiers d'autrefois : Le forgeron

    Dans l'Antiquité, les forgerons utilisaient dans leurs fours, du charbon de bois plutôt que du charbon de terre (houille). Ceci est dû au fait que le charbon de bois est un combustible, plus difficile à enflammer que le bois sec, mais qui dégage une chaleur bien supérieure à celle que produit la combustion du bois.

    Rambouillet : La Saint Lubin : Métiers d'autrefois : Le forgeron

    Rambouillet : La Saint Lubin : Métiers d'autrefois : Le forgeron

     Au Moyen Âge, le forgeron utilisait le plus souvent une enclume et un marteau pour façonner des morceaux de bronze, de cuivre ou d'argent, après les avoir portés à incandescence dans des fours hautement réfractaires. On appelle forge l'atelier du forgeron, et forgeage son activité.

    Rambouillet : La Saint Lubin : Métiers d'autrefois : Le forgeron

    * Pour en savoir plus : ICI - Cliquez sur les photos … 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    48 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires