• Jardin des Tuileries : Jules César de  Ambrogio Parisi - 1693 -

    Voici la deuxième statue de Jules César au Jardin des Tuileries.

    Jardin des Tuileries : Jules César de Ambrogio Parisi - 1693 -

    Cette statue de Jules César est du sculpteur Ambrogio Parisi - 1688-1694.

    Jardin des Tuileries : Jules César de Ambrogio Parisi - 1693 -

    Jardin des Tuileries, Allée de Diane - Le Grand Carré - Matériaux : moulage - Acquisition : Musée du Louvre (1722) - Sculpture dans la ville.

    Jardin des Tuileries : Jules César de Ambrogio Parisi - 1693 -

    * Sources : Insécula : link

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • « L'arbre se sauve en faisant tomber ses feuilles. » de Pierre Jean Jouve 

    La photo du weekend : L'automne au jardin des Tuileries

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  • Jardin des Tuileries :  Jules César de Nicolas Coustou - 1722 -

    Jardin des Tuileries : Jules César de Nicolas Coustou - 1722 -

    La statue, commandée en 1696 pour le Parc de Versailles, sera payée en 1713. Elle sera transférée de la Salle des Antiques du Louvre au jardin des Tuileries en 1722, date qui est portée sur l'oeuvre. L'esquisse en terre cuite est aujourd'hui exposée dans la crypte Girardon et l'original dans la cour Puget, deux salles du musée du Louvre.

    Jardin des Tuileries : Jules César de Nicolas Coustou - 1722 -

    Jardin des Tuileries, Grand Bassin octogonal. Du Bassin à la Concorde, sculpture française.

    Jardin des Tuileries : Jules César de Nicolas Coustou - 1722 -

    Artiste original : François Girardon - Artiste : Nicolas Coustou. Modèle : Caius Julius Caesar (Jules César). Date : 1713. Matériaux : moulage - Acquisition : Commande Sculptures dans la ville.

    * Sources : link

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  •  Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013 : "Where" and " Here"

    JEAN DUPUY-Where, 2013 Acier Corten 308 x 1102 x 14 cm Edition de 3 exemplaires + 1 EA  Avec la participation du Centre National des Arts Plastiques Présentées par Loevenbruck, Paris.

    Here, 2013 Acier Corten 308 x 800 x 14 cm Edition de 3 exemplaires + 1 EA Oeuvre produite avec le soutien de la Ville de Paris – Département de l’Art dans la Ville.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Jean Dupuy est né en 1925 à Moulins en France. Dans le prolongement de la pratique graphique et anagrammatique de l’artiste, les deux mots HERE et WHERE acquièrent une matérialité et une identité plastique.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    La typographie constituée de flèches multidirectionnelles, transposée ici en trois dimensions, se dessine en négatif dans le paysage et constitue pour le promeneur autant un point de repère (« ici ») qu’une perte d’orientation (« où ? »). Ces lettres, découpées au laser, hautes de plus de 3 mètres, contrastent avec le travail d’écriture plus confidentiel de Dupuy.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    L’installation permanente Where commandée en 2010 par le Ministère de la Culture géorgien, est visible sur les rives de la ville de Batoumi. A l’occasion de la FIAC 2013, Jean Dupuy crée une deuxième version inédite pour la Ville de Paris.

    En savoir plus sur : http://www.fiac.com/hlm2013-jean-dupuy.html#s6vmtr5MwmT9TFuc.99

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    56 commentaires
  • Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013 : "Pont"

    SHEN YUAN-Pont, 2004 Céramique, tubes acier 325 x 1100 x 100 cm Présentée par kamel mennour, Paris

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Née en 1959 à Xianyou en République Populaire de Chine, Shen Yuan vit et travaille à Paris depuis 1989.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    "Pont" favorise la circulation, les échanges culturels mais, lorsqu’on observe son architecture, on se rend compte rapidement qu’il est impossible de l’emprunter.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Cela n’est pas seulement dû à la construction en céramique qui le fragilise, le Pont de Shen Yuan est rendu infranchissable par son propre parapet qui le traverse en diagonale, obstruant le passage.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Cette oeuvre s’inspire de la culture arabe, culture qui a conservé et développé les connaissances héritées des Grecs, et qui, au Moyen-Age, est parvenue en Europe par le Sud de l’Espagne.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

     

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Culture qui se retrouve aussi dans l’Ouest de la Chine, et qui permet à Shen Yuan d’évoquer le lien et l’enrichissement mutuel entre les cultures tout en montrant la réelle difficulté qu’il y a dans cette rencontre.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    La céramique blanche à glaçure bleue, allusion à la période Chinoise Ming (1368 – 1644), époque d’un prodigieux essor commercial et culturel de la Chine, fait aussi référence aux carrelages traditionnels du monde arabe et donne au Pont de Shen Yuan deux origines différentes mais cependant proches, la Chine et le monde arabe.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    En savoir plus sur : http://www.fiac.com/hlm2013-Shen-Yuan.html#BjulwkAfqLLiuPjz.99

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013 : "Sans titre"

    FRANCISCO SOBRINO-Sans Titre, 1963-1971 Acier poli miroir 750 x 180 x 180 cm Présentée par la Galerie Jousse Entreprise, Paris

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Francisco Sobrino est né en 1932 à Guadalajara, en Espagne. Cette sculpture fut installée initialement en 1971 à Grenoble. Haute d’environ 7,50 m, elle est constituée exclusivement d’un seul et même module minimal, c’est-à-dire une plaque d’acier miroir de forme carrée qui dessine une colonne sans fin une fois qu’elle est répétée plusieurs dizaines de fois selon un emboitement systématique et répétitif.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Si cette réalisation monumentale s’inscrit ainsi dans la lignée de Constantin Brancusi, elle s’avère également contemporaine de Julio Le Parc (aux côtés duquel Sobrino fonde le GRAV en 1960).

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Elle préfigure tout autant nombre des sculptures miroitantes de Dan Graham ou encore Jeppe Hein, notamment parce qu’elle combine une géométrie sévère à une apparence des plus inconstantes : soumise à son environnement, en l’occurrence le jardin des Tuileries, elle reflète et convoque, pour aussitôt l’évincer, l’opulence végétale et minérale des éléments alentours. Positionnée dans l’axe historique ouvrant vers la Défense, elle dialoguerait tout autant avec l’Obélisque de la Concorde.

     En savoir plus sur : http://www.fiac.com/hlm2013-Francisco-Sobrino.html#DBvAuZDCfdmJhCpd.99

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    55 commentaires
  • Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013 : "The Golden Sphère"

    Pour la huitième année consécutive, la FIAC s'associe avec le Domaine national du Louvre et des Tuileries pour présenter, au coeur du Jardin des Tuileries, un programme d'oeuvres extérieures.

    L'intérêt croissant des galeries et des artistes, ainsi que le cadre exceptionnel du jardin, permettent de rassembler chaque année une vingtaine de projets conjuguant installations, sculptures, performances ou oeuvres sonores qui, en interaction avec le public, prennent corps entre les allées, les bassins et les pelouses du jardin.

    Un public de plus en plus important témoigne d'un vif intérêt suscité par le parcours des Tuileries et d'une attention particulière portée à la création moderne et contemporaine.

    **

    JAMES LEE BYARS "The Golden Sphere" "La Sphère d'or» (1992-2012) Bronze doré 300 cm de Diamètre.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Présentée par Michael Werner Gallery, Märkisch Wilmersdorf, New York, Londres, James Lee Byars est né en 1932 et mort en 1997 au Caire.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Cette sphère dorée a été initialement conçu pour le palais de Charles Quint à l'Alhambra: «J'ai cherché un endroit qui offre un fort contraste entre la forme parfaite de la sphère et la façade extérieure d'un ancien palais,» a expliqué l'artiste.

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Finalement, après sa création en 1992, il plaça la sphère de trois mètres de diamètre en plâtre revêtu de feuilles d’or au palais de Cordoue, à Grenade. L’oeuvre a ensuite été exposée au château de Benrath à Düsseldorf et à l’Institut Culturel Bernard Magrez à Bordeaux après avoir été refabriquée en bronze. 

    Jardin des Tuileries - Hors les murs, FIAC 2013

    Les oeuvres de James Lee Byars sont d’une simplicité formelle extrême dans des matériaux de grande variété ; il est revenu sans trêve à la représentation sphérique au cours de sa vie. Il a construit des globes pérennes ou éphémères, en marbre blanc pur, en cuivre, verre soufflé, papier artisanal et même en pain. « La sphère représente une évocation de son inlassable interrogation devant la nature éphémère de la beauté, la perfection et la vie ».

    En savoir plus sur : http://www.fiac.com/hlm2013-James-Lee-Byars.html#eAhbecFbru2X7VKW.99

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Hors Les Murs - Oeuvres extérieures - Jardin des Tuileries - Elsa Sahal

    Fontaine, 2012-Grès de la manufacture de Sèvres - Cité de la Céramique 300 × 120 × 80 cm Présentée par Claudine Papillon, Paris

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries : Fontaine de Elsa Sahal

    Elsa Sahal est née en 1975 à Paris où elle vit et travaille.

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries : Fontaine de Elsa Sahal

    Fontaine est une céramique émaillée monumentale, fidèle à l'esthétique de l’artiste qui associe formes organiques abstraites et figuration parodique dans des volumes massifs et ornés, percés d'ouvertures et habités de concrétions, stalactites, stalagmites, jouant sur l'analogie entre charnel et spéléologique.

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries : Fontaine de Elsa Sahal

    Très élaboré, ce registre formel permet d'offrir à la contemplation une myriade de détails étranges et évocateurs dans des constructions, ou corps, de proportions souvent considérables.

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries : Fontaine de Elsa Sahal

    Cette sculpture est structurée en deux parties, jambes ou colonnes, supportant un personnage central féminin destiné à émettre un jet d'eau continu depuis une hauteur de 3 mètres.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    20 commentaires
  • Hors Les Murs - Oeuvres extérieures - Jardin des Tuileries - Parce qu’il y a notre pouvoir qui ne l’est pas encore de Emmanuel Lagarrigue

    Parce qu’il y a notre pouvoir qui ne l’est pas encore, 2012-Bois, verre Dimensions variables Présentée par Sultana, Paris

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries

    Emmanuel Lagarrigue est né en 1972 à Strasbourg. L’exploration du langage est sans doute le trait principal de son travail. Sur 8 poutres de chêne sont gravées ces phrases de Jean-François Lyotard traduites en morse (langue récemment décrétée morte): parce qu'il y a notre pouvoir qui ne l'est pas encore / parce qu'il y a l'écart entre le fait et le faire, entre le dit et le dire / parce qu'il y a le désir, parce qu'il y a l'aliénation / parce que nous ne pouvons pas échapper à cela: attester la présence du manque par notre parole.

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries

    Ce projet est exemplaire de cette recherche : un jeu sur le langage et son référent. Il renvoit à une histoire précise de la sculpture, transcodage du texte et marquage physique sur le chêne, ou encore position d’équilibre de tous les éléments.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    30 commentaires
  • FIAC 2012 - Hors Les Murs - Oeuvres extérieures - Jardin des Tuileries - Marc Quinn The Origin of the World (Cassis Madagascariensis)

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries

    The Origin of the World (Cassis Madagascariensis) Indian Ocean, 310, 2012 Bronze 310 × 270 × 236 cm Présentée par Thaddaeus Ropac, Paris

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries

    Marc Quinn vit et travaille à Londres où il est né en 1964. Avec The Origin of the World (Cassis Madagascariensis) Indian Ocean, 310, Marc Quinn présente un coquillage en bronze, haut de trois mètres, reproduit de façon réaliste.

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries

    Le titre se réfère à l'image emblématique de L'Origine du Monde de Gustave Courbet (1866).

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries

    L’artiste invite le spectateur à percevoir la sculpture comme un symbole monumental du sexe féminin. A travers ses peintures et ses sculptures, Marc Quinn assume des clins d’oeil à l’histoire de l’art. L’artiste évoque volontiers La naissance de Vénus de Sandro Botticelli (c.1485), qui représente la déesse de l’amour née de l’écume de la mer et semblant sortir d’un coquillage.

    FIAC 2012 Jardin des Tuileries

    Contemporain d’une époque perturbée, l'oeuvre illustre le besoin de se retirer dans un environnement clos et protecteur se traduisant par une esthétique aux formes rondes et douces. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    43 commentaires
  • FIAC 2012 - Hors Les Murs - Oeuvres extérieures - Jardin des Tuileries - MARK HANDFORTH

    Blue Candle, 2010-Bronze, acier et une patine de cire 260 × 229,9 × 229,9 cm

    Présentée par Gavin Brown’s enterprise, New York

    Mark Handforth est né en 1969 à Hong Kong. Il vit et travaille à Miami.

    Jardin des Tuileries : FIAC 2012 - Blue Candle de Mark Handforth

    Il dissocie avec humour le vocabulaire des objets quotidiens - du téléphone au bréchet - des antécédents minimalistes, afin de créer des oeuvres dont l’interaction avec l’échelle et l’espace nécessite une recherche approfondie de l’objet en tant que sculpture.

    Jardin des Tuileries : FIAC 2012 - Blue Candle de Mark Handforth

    Dans cette oeuvre, l’artiste matérialise la déformation et la restructuration d'une bougie à la cire dégoulinante, en une interprétation monumentale de ruisseaux et flaques qui nouent sa surface métamorphosable, rendant manifeste l'aspect physique de l'objet. Sa mèche trop longue, qui s’étend et se tord, rappelle simultanément les formes rudimentaires de la sculpture minimaliste ainsi que le phénomène de la fumée qui s’en échappe avec grâce.

    Jardin des Tuileries : FIAC 2012 - Blue Candle de Mark Handforth

    Comme pour ‘L’Etoile de Bagnolet’, sculpture permanente de la place éponyme, l’artiste a rendu le familier non seulement étrange, mais aussi merveilleux : tout comme il a fait apparaître des étoiles dans des lampadaires, il rend solide une fumée sans feu.

    Miciah Hussey 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    47 commentaires
  • 6 mars 2012 Statue Rodin Jardin des Tuileries 5

    François-Auguste-René Rodin - L'Ombre entre 1881 et 1904

    6 mars 2012 Statue Rodin Jardin des Tuileries 4

    Sculpture en bronze - Jardin des Tuileries, Terrasse Occidentale

    6 mars 2012 Statue Rodin Jardin des Tuileries 2

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    37 commentaires
  • 5 mars 2012 Les Tuileries Sculptures Rodin 1

    Plusieurs statues de Rodin, notamment une version d'Eve de 1881, la Méditation de la même année et l'Ombre datée de 1880, éléments qui composent la Porte des Enfers, ont été installées dans les Jardins des Tuileries, à l'ombre de l'Orangerie.

    Le musée qui lui est consacré est rue de Turennes, non loin de la Place des Invalides.

    5 mars 2012 Les Tuileries Sculptures Rodin 2

    Eve a été exécutée en 1881 et aura pour modèle Anna Abruzzezzi. Rodin confiera plus tard : - "Je voyais changer mon modèle sans en connaître la cause, je modifiais mes profils, suivant naïvement les transformations successives de formes qui s'emplifiaient. Un jour j'appris qu'elle était enceinte ; je compris tout. Les profils du ventre n'avaient changé que d'une manière à peine sensible ; mais on peut voir combien j'ai copié la nature avec sincérité en regardant les muscles des lombes et des côtés ... Mais bientôt, devenant plus sensible, mon modèle trouva qu'il faisait trop froid dans l'atelier ; elle espaça les séances, puis ne revint plus. C'est pour cela que mon Eve n'est pas finie"

    (Entretiens avec Rodin, 1913)

    5 mars 2012 Les Tuileries Sculptures Rodin 3

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    36 commentaires
  • La Tour Eiffel est le monument le plus connu au monde, et il est aussi le plus photographié. Avec des centaines, voir des milliers de touristes qui la regardent tous les jours, la dame de fer rouille qu'avec les flashs des photos que l'on prend d'elle. Mais une belle photo de la Tour Eiffel est difficile à obtenir, cela devient tellement banal de la voir depuis le Trocadéro ou depuis le Champs de Mars, qu'une simple photo n'a presque plus de charme ... 

    Voici 3 photos prises de la Tour Eiffel dimanche 19 février 2012 ; la première du pont de la Concorde et les deux autres de la Place de la Concorde. 

    J'espère qu'elles vous plaîront ... 

    25 février 2012 La tour Eiffel du pont de la Concorde 1

    25 février 2012 La tour Eiffel place de la Concorde 1

    25 février 2012 La tour Eiffel place de la Concorde 2

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • 24 février 2012 L'Obelisque place de la Concorde 2

    Sous l'ancien régime cette place était le lieu de célébrations populaires. Devenu un lieu de sinistre mémoire après qu'y aient été exécutés Louis XVI, Danton, Robespierre et bien d'autres durant la Terreur, c'est en 1795 qu'apparut le nom de Place de la Concorde en signe de réconciliation nationale. Dans ce même esprit, Louis-Philippe voulant rassembler royalistes et républicains choisit un monument dépassant tout clivage politique en faisant ériger au milieu de la Place l'Obélisque de Louxor, monument neutre par excellence, offert par le Khédive d'Egypte, Mohamed Ali.

    24 février 2012 L'Obelisque Place de la Concorde 0

    C'est devant plus de 200 000 spectateurs, après deux ans et demi de voyage depuis les bords du Nil, que ce monolithe de granit couvert d'inscriptions en hyérogliphes et taillé il y a plus de 3000 ans sous Ramsès II atteignit sa destination finale le 25 octobre 1836. Le redresser ne fût pas chose aisée ... Alors que l'ingénieur responsable de cette délicate opération voyait le gigantesque treuil arriver à bout de course avant que l'Obélisque n'ait atteint la position verticale, de la foule perplexe une voix cria "Mouillez les cordes" ! A l'époque de la marine à voile et des cordages de chanvre il fallut la présence d'esprit d'un marin sachant que la corde mouillée en séchant allait rétrécir et permettre ainsi de gagner les derniers centimètres nécessaires pour redresser les 23 mètres et les 220 tonnes de granit de ce précieux cadeau.

    24 février 2012 L'obelisque place de la Concorde

    L'Obélisque de la Concorde doit retourner en Egypte.
    Cette annonce faîte par Frédéric Mittérand a eu lieu dans la soirée du jeudi 31 mars 2011, dans le luxueux salon victorien du Winter Palace, l'hôtel mythique des egyptologues. Les négociations avaient été menées par Zahi Hawass. Elles ont commencé à la fin de l'année 2008 sur la décision du président Nicolas Sarkozy pour donner un gage de bonne volonté de la France lors de la création de l'Union Pour la Méditerranée. Hosni Moubarack n'en avait pourtant pas fait un préalable et Zahi Hawass n'avait jamais exprimé cette revendication.
    Affaire à suivre donc ... 

    24 février 2012 L'Obelisque Place de la Concorde 6

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    22 commentaires
  • Paris vu de la Grande Roue !

    21 août 2011 en haut de la Grande Roue 1

    Le jardin des Tuileries

    21 août 2011 en haut de la Grande Roue 2

    Que les gens sont petits !

    21 août 2011 en haut de la Grande Roue 3

    La fête foraine et au loin la Défense

    21 août 2011 en haut de la Grande Roue 4

    La tour Eiffel et ses environs

    21 août 2011 en haut de la Grande Roue 5

    La tour Eiffel

    21 août 2011 en haut de la Grande Roue 7

    Montmartre et son Sacré-Coeur

    21 août 2011 en haut de la Grande Roue 8

    La rue de Rivoli

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique