• Rambouillet : Noël à la Bergerie Nationale

    Bergerie Nationale de Rambouillet

    Parc du château

    78120 Rambouillet

    http://www.bergerie-nationale.educagri.fr

    Rambouillet : Noël à la Bergerie Nationale

    La Bergerie nationale fête Noël ! Située à Rambouillet près de Paris, elle accueille les enfants pour des animations festives du 7 au 31 décembre 2016.

    Rambouillet : Noël à la Bergerie Nationale

    Crèche vivante

    L'après-midi, les enfants peuvent admirer les personnages de la crèche de Jésus grandeur nature avec de vrais acteurs représentant notamment les Rois mages (Jusqu'au 18 décembre je crois, hélas).

    La ferme et ses animaux

    • Soins des agneaux et des veaux nouveaux nés / Tous les jours entre 14 h 30 et 15 h 30
    • Traite des vaches vers 16 h et soins des animaux de la basse-cour vers 17 h

    Rambouillet : Noël à la Bergerie Nationale

      

    Rambouillet : Noël à la Bergerie Nationale

    Auberge de Noël

    L'auberge est ouverte exceptionnellement et propose différentes animations :

    • Dégustation de chocolat chaud
    • Présence du Père Noël : récompense à 16 h 30 pour tous les enfants sages
    • Balade sur la ferme sur le traîneau de Noël

    Pour les Rambolitains : gratuit pour les enfants de moins de 12 ans, tarif réduit à 3€/adulte sur présentation d’un justificatif.

    • Pour les autres : 6€/adulte - 4€/enfant de 3 à 12 ans - Gratuit moins de 3 ans

    Ouvert du 7 au 18 décembre, le mercredi, samedi et dimanche et tous les jours du 19 au 31 décembre (fermé le 25)

    Rambouillet : Noël à la Bergerie Nationale

     

    Rambouillet : Noël à la Bergerie Nationale

    Réservation / Billetterie : 01 61 08 68 70 

    animation.bn@educagri.fr

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format - Prochain article Jeudi 22 décembre.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    68 commentaires
  • Rambouillet : Quelques décorations de Noël

    Retrouvez l’esprit de Noël

    Pour Noël, Rambouillet se pare de ses plus beaux atours...

    Rambouillet : Quelques décorations de Noël

     

    Rambouillet : Quelques décorations de Noël

     

    Rambouillet : Quelques décorations de Noël

      

    Rambouillet : Quelques décorations de Noël

      

    Rambouillet : Quelques décorations de Noël

     

    Rambouillet : Quelques décorations de Noël

     

    Rambouillet : Quelques décorations de Noël

    A cette occasion, la population est invitée, place de la Libération, à défiler au son des animations musicales en compagnie du Père Noël qui distribuera des confiseries aux enfants sages.

    Rambouillet : Quelques décorations de Noël

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    99 commentaires
  • Rambouillet

    Rambouillet est une commune française située dans le sud du département des Yvelines, en région Île-de-France.

    Les habitants de Rambouillet sont nommés Rambolitains et Rambolitaines.

    C'est l'une des trois sous-préfectures du département.

    La superficie de Rambouillet est 3 519 hectares ; son altitude varie entre 140 et 177 mètres. La commune, clairière au sein de la forêt de Rambouillet, appartient, pour sa partie non urbaine, au parc naturel régional de la Haute-Vallée-de-Chevreuse.

    La commune de Rambouillet se trouve sur un plateau boisé où prennent naissance de nombreux ruisseaux alimentant les cours d'eau qui rayonnent autour du massif de Rambouillet. C'est notamment le cas de la Guéville, affluent de la Drouette long de 16,6 kilomètres qui prend sa source dans le parc du château. Le cours de la Drouette, issu de l'étang de la Tour, draine le territoire de la commune dans sa partie est jusqu'à l'étang d'Or, au sud. Au nord de la commune les étangs du Coupe-Gorge, du Gruyer et du Moulinet alimentent les bassins du château via le ru du Moulinet.

    Le territoire communal est constitué à 80 % d'espaces ruraux essentiellement boisés. Les zones boisées se trouvent principalement dans le nord, l'est et l'ouest de la commune ainsi que dans sa frange sud-est.

    Rambouillet

    Le centre-ville ancien compte de nombreuses maisons de ville traditionnelles.

    Rambouillet

     

    Rambouillet

    L'urbanisation, bloquée à l'ouest par la présence du château et de son domaine, s'est étendue vers le sud le long de la nationale 10, où habitats collectifs et individuels coexistent avec une zone d'activité, et vers l'est, entre la nationale 10 et la Drouette, avec d'importantes zones pavillonnaires (quartiers la Clairière, le Pâtis, Château-Bazin, la Grange-Colombe, la Villeneuve, les Éveuses) et quelques zones commerciales. Au nord du centre-ville (quartiers Groussay, la Providence, Estienne, Grenonvilliers) se trouvent des petits ensembles d'habitat collectif.

    Rambouillet

     Rambouillet a un long passé historique et une longue histoire, à lire : ICI

    Rambouillet

     Jour de marché ... 

    Rambouillet

    Église Saint-Lubin

    Inscrit MH (2003)

    L'église Saint-Lubin-et-Saint-Jean-Baptiste, située place Jeanne-d'Arc, est inscrite au titre des monuments historiques. Construite à partir d'avril 1868 et inaugurée en 1871, elle remplace l'église du même nom, édifiée à la fin du Xe siècle, qui était située place René-Masson, à quelques pas de l'entrée du domaine, et qui fut démolie en 1872.

    Rambouillet

    Conçue par un élève de Viollet-le-Duc, la nouvelle église abrite une croix-reliquaire dite « de la sainte Croix » dans laquelle est enchâssé « un morceau de la vraie Croix, ramenée de Terre Sainte par Simon IV de Montfort ».

    Rambouillet

     Le château de Rambouillet

     Classé MH (1896)

    Rambouillet

    Le château de Rambouillet, dont la construction a eu lieu entre 1368 et 1384, reçut, parmi d'autres personnages de renom, François Rabelais, médecin du roi, et François Ier, qui aimait y chasser et, le 31 mars 1547, mourut dans la tour qui a depuis gardé son nom. Propriété des d'Angennes pendant trois siècles, de 1384 à 1699, ensuite de Joseph Fleuriau d'Armenonville, garde des sceaux de France, du comte de Toulouse, fils naturel légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan, puis de son fils le duc de Penthièvre, il fut acquis en 1783 par Louis XVI qui fit construire dans le parc la laiterie de la Reine pour essayer (en vain) d'y intéresser Marie-Antoinette. Après la révolution de 1789, Napoléon la fit restaurer. En route pour Rochefort où il voulait s'embarquer pour l'Amérique, ce dernier passa la nuit du 29 au 30 juin 1815 au château, une de ses dernières nuits en France avant l'exil à Sainte-Hélène. Quinze ans plus tard, dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1830, Charles X, fuyant Paris à la suite de l'insurrection dite des « Trois Glorieuses », arriva à Rambouillet avec la plus grande partie de sa famille, la cour, ainsi que ce qui restait des troupes royales encore fidèles au souverain. Ces dernières campèrent dans le parc. Le 2 août, dans une pièce du château, le roi, ainsi que le dauphin quelques minutes plus tard, abdiquèrent en faveur du jeune duc de Bordeaux.

    Rambouillet

    Le président Félix Faure fit de Rambouillet sa résidence d'été en 1896. Jusqu'à la fin 2009, Rambouillet resta l'une des résidences du président de la République, utilisée principalement pour des conférences internationales, réception de chefs d'État étrangers, etc.

    Rambouillet

    Le blason de Rambouillet évoque l'histoire et différents aspects caractéristiques de la ville.

    La partie dextre (à gauche sur l'image, droite quand on porte le blason) représente les armes (de sable au sautoir d'argent) des anciens seigneurs de Rambouillet, la famille d'Angennes, qui conserva le château pendant près de trois siècles.

    • le cerf représente le gibier de la forêt de Rambouillet, longtemps domaine de chasse royal puis national,
    • le bélier fait référence au troupeau de mérinos de Rambouillet importé d'Espagne par Louis XVI,
    • le chêne symbolise la forêt de Rambouillet elle-même.

    * Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rambouillet

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format - Photos prises entre Juillet 2014 et décembre 2016

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    48 commentaires
  • Rambouillet : Patinoire en plein air pour les fêtes de fin d'Année

    La patinoire de Rambouillet
    Du vendredi 2 décembre 2016 au lundi 2 janvier 2017

    Rambouillet : Patinoire en plein air pour les fêtes de fin d'Année

    Tous les ans, la patinoire s’installe place Félix Faure.

    Cette année, les promeneurs pourront y glisser du 2 décembre au 2 janvier, pour 4 euros de l’heure, location de patins incluse.
    Horaires : du lundi au jeudi et le dimanche de 10h à 19h, le vendredi et le samedi de 10h à 20h. Les 24 et 31 décembre 2016 de 10h à 19h. Les 25 décembre 2016 et 1er janvier 2017 de 14h30 à 19h. Le vendredi 2 décembre 2016 de 16h à 19h.

    Rambouillet : Patinoire en plein air pour les fêtes de fin d'Année

     

    Rambouillet : Patinoire en plein air pour les fêtes de fin d'Année

    Fous rires et glissades sont garantis pour des souvenirs de Noël inoubliables.

    Tout le monde y prend goût, tombe et rigole. Alors n’hésitez pas, chaussez vos patins.

    Rambouillet : Patinoire en plein air pour les fêtes de fin d'Année

    * Sources :  http://www.evous.fr/Noel-patinoires-en-plein-air-en-Ile-de-France-1172315.html

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  • What a fog !

    C'était samedi dernier à Rambouillet, un brouillard à couper au couteau ! 

    On devinait plus qu'on ne voyait !! 

    What a fog !

      

    What a fog !

      

    What a fog !

    Les mouettes rieuses ne riaient plus ...   

    What a fog !

      

    What a fog !

    L'eau était gelée, pas agréable du tout ... 

    What a fog !

      

    What a fog !

      

    What a fog !

      

    What a fog !

      

    What a fog !

    Pas facile de pêcher avec ce brouillard !

    Photos prises le 10 décembre 2016 - Cliquez sur mes clichés pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    60 commentaires
  • Rambouillet : Le loup de retour en Île-de-France ?

    On en parle beaucoup à Rambouillet en ce moment, un peu dans les journaux et à la télévision : le Loup est aux portes de Paris ! qu'en est il vraiment.

    Rambouillet : Le loup de retour en Île-de-France ?

    Photo de loup prise au Parc Zoologique de Paris, avril 2014

    Il est là. C'est la certitude de l'Observatoire du Loup. Son président Jean-Luc Valérie, auteur du livre "Le retour du Loup en Lorraine" (2010) est formel : "Le Loup est aux portes de Paris".

    Sur son site, son association met régulièrement à jour une cartographie de la présence de l'animal en France.

    Le Val-d'Oise, qui pourrait être traversé par un loup venant de la Marne, vient d'être placé "sous surveillance" comme les Hauts-de-Seine.

    En balade entre Rambouillet et Limours 

    En octobre, les Yvelines et l'Essonne ont viré au rouge, comme la Seine-et-Marne, quelques semaines plus tôt. 

    Le loup "repéré" dans les Yvelines et l'Essonne serait originaire de l'Yonne et se promènerait entre Rambouillet et Limours. 

    Rambouillet : Le loup de retour en Île-de-France ?

     

    Rambouillet : Le loup de retour en Île-de-France ?

    Forêt de Rambouillet

    Un internaute dans les Yvelines affirme avoir vu un loup gris entre Rambouillet, Auffargis et Cernay-la-Ville durant les Saints de glace 2016.

    Prudence malgré tout. Beaucoup de chiens ressemblent au loup, comme le Chien-Loup de Saarloos et le Chien de Tchécoslovaquie.

    La présence du Loup en Île-de-France n'est pas impossible, mais elle n'est pas avérée.

    * Pour en savoir plus : http://www.leparisien.fr/societe/loup-y-es-tu-04-12-2016-6410265.php

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    61 commentaires
  • La nuit tombe sur Rambouillet ...

    Voici quelques photos prises le 3 décembre 2016 ...

    Le soir tombe sur Rambouillet ...

      

    Le soir tombe sur Rambouillet ...

      

    Le soir tombe sur Rambouillet ...

      

    Le soir tombe sur Rambouillet ...

      

    Le soir tombe sur Rambouillet ...Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    54 commentaires
  • Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

    Voici des photos prises près de chez ma fille, ma deuxième. Installée à Rambouillet depuis le mois d'octobre, c'est pour elle un changement, elle qui n'avait jamais quitté Paris.

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

     

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

    Derrière le muret la rue où habite ma fille ... 

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

      

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ... Plus loin c'est la Bergerie Nationale ... 

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

       

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

    Maison forestière ...

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

      

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Forêt de Rambouillet

    La forêt de Rambouillet faisait autrefois partie d'un ensemble plus vaste, la « forêt de l'Yveline », une vaste forêt unique qui s'étendait au-delà des frontières du département actuel, elle s’étendait sur un vaste territoire de Paris à Meudon en passant par la vallée de Chevreuse, Dourdan et Rambouillet. Après les défrichements du Moyen Âge, il ne subsiste plus que des massifs forestiers disjoints. La forêt de Rambouillet, une des reliques de ce vaste ensemble, est progressivement aménagée pour les chasses royales du XVIe auXVIIIe. De cette époque date la création du réseau de routes en étoile, la constitution d'un ensemble homogène et la plantation des futaies. La forêt de Rambouillet, qui a hérité de son passé royal de nombreux aménagements, est la deuxième des forêts d'Île-de-France par la fréquentation, après la forêt de Fontainebleau.

    Forêt de Rambouillet

     

    Forêt de Rambouillet

    Le massif forestier est coupé à peu près en deux par une large bande de terrains centrée sur la Nationale 10 : la partie occidentale est constituée essentiellement par la forêt domaniale gérée par l’Office national des forêts (ONF) qui totalise une superficie de 13 825 hectares. La forêt privée (10 627 hectares), beaucoup plus fragmentée, est prépondérante dans la partie orientale.

    Forêt de Rambouillet

     

    Forêt de Rambouillet

    Dans la forêt domaniale l'essence principale est le chêne (68 % en 2005), représenté par 3 variétés : le chêne pédonculé, le chêne sessile et enfin le chêne rouge introduit dans les années 1970 dans un but ornemental. Les conifères (pin sylvestre et pin laricio), qui représentent 25 % des plantations, ont été introduits à la fin du XIXe siècle et après la Seconde Guerre mondiale sur les sols les plus pauvres (sables).

    Forêt de Rambouillet

    Ils ont été particulièrement touchés par la tempête de 1999. Le châtaignier se substitue au chêne sur certaines parcelles (2,3 %) tandis que le hêtre (1,7 %), représenté par des arbres de grande taille, se trouve mélangé avec le chêne.

    Forêt de Rambouillet

     

    Forêt de Rambouillet

    * Pour en savoir plus : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Rambouillet

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

    Le Centre de la France est riche en races d’oies. L’oie de Touraine possède la même origine que celles du Bourbonnais ou du Poitou. En Touraine la tradition d’élevage et de sélection des oies a été très présente et l'Oie de Touraine a été reconnue en 1909. Pendant de nombreux siècles, l'Oie fut la pièce de volaille la plus estimée et on la servait même, tel un mets rare et précieux, à la table des rois.

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

     

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

    L’oie de Touraine est blanche avec sur sa tête, légèrement busquée, une zone un peu plus foncée. Ses yeux sont gris bleuté et les palmes et le bec orange vif. Elle est assez massive (corps ramassé, croupe arrondie) mais reste de taille moyenne. Ses ailes ne se croisent pas. C’est une oie alerte mais non agressive. Les femelles sont très bonnes couveuses et les jars sont très bon pères.

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

     

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

     

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

     

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

    Le format de cette oie et sa chair délicate la rendent idéale comme oie à rôtir pour une consommation familiale. C’est aussi un bel animal apprécié en tant qu’oiseau d’agrément et d’ornement. Enfin, c’est un très bon gardien. De nombreuses traditions culinaires sont rattachées à l’Oie de Touraine qui était notamment servie à la Saint Martin (« l’oie de la Saint Martin »), aux vendanges ou aux battages (« l’oie des vendanges »)

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le Héron Cendré

    Le Héron est un formidable oiseau taillé pour la pêche : bec « harpon », une acuité visuelle redoutable et une mâchoire solide ! Il pêche souvent à l’affût ou en marchant lentement dans les eaux peu profondes. Il arrive aussi au héron de plonger afin de capturer des proies plus difficiles.

    Comme tout bon pêcheur, le héron connaît « les bons coins » et pêche en général alors en solitaire, sauf à l’approche de l’hiver lorsque la pitance se fait plus rare : dans ce cas seulement, il est possible de voir les hérons postés assez près les uns des autres !

    Le Héron cendré fait d’ailleurs partie des oiseaux qui « partent en vacances » à l’approche de l’hiver. Leurs comportements migratoires sont toutefois plus difficiles à cerner que ceux de l’hirondelle ou du coucou !

    Les individus d’une même colonie, ou parfois d’un même nid, se dispersent tous azimuts : certains parcourent des centaines de kilomètres tandis que d’autres demeurent à proximité. La majeure partie du temps, les hérons s’arrêtent le long des côtes méditerranéenne ou atlantiques…

    * Sources : extrait : http://www.naturablog.com/le-heron-un-pecheur-hors-pair/

    Ce nid est vraiment apprécié, je l'ai vu occuper tour à tour par des canards Colvert, un couple de foulque Macroule, un couple de Grèbe Castagneux et aujourd'hui ce Héron Cendré ... Les oiseaux partagent !! 

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

     

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

    Va t'il rester à Rambouillet où partir dans le sud, vers la Méditerranée ? 

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

      

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

     

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

    Et toujours les belles couleurs d'automne ... 

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    44 commentaires
  • Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

    Pour Eliane ... 

    Le Cygne tuberculé fait partie intégrante des parcs urbains et de la plupart des étendues d’eau de nos régions. Mais ce magnifique oiseau blanc est à l’origine un animal sauvage, avec des comportements et des habitudes pas toujours compatibles avec la vie citadine des parcs.

    Au moment de la nidification, le mâle devient agressif parce qu’il protège sa famille. A nous d’y faire attention et de faire un détour si un nid est présent à proximité de notre chemin. 

    Les adultes sont de grands oiseaux entièrement blancs.

    Les juvéniles ont un plumage brun grisâtre, commençant à devenir  blanc durant le premier hiver, mais quelques plumes restent grises jusqu’au second hiver. Les pattes sont noires, le bec est gris, les yeux sont bruns.

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

     

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

     

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

    Pendant la première année après l'éclosion, le bec des cygneaux devient progressivement rosâtre. Le tubercule est absent chez les cygneaux et peu développé chez les juvéniles. Les lores sont couverts de plumes de duvet à l'éclosion.

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

     

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

    Ce cygne juvénile, quittera ses parents l'été prochain.

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

     

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

    * Sources : http://oiseaux-birds.com/fiche-cygne-tubercule.html

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    54 commentaires
  • Rambouillet en manteau d’automne...

    Plus beaucoup de feuilles sur les arbres, il règne une atmosphère silencieuse ... Les oiseaux se cachent ... 

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

      

    Rambouillet en manteau d’automne...

      

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

    Au loin les cormorans se rassemblent ... 

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

    C'est la fin de l'automne, ça sent déjà l'hiver ... 

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    51 commentaires
  • Parc de Rambouillet en Automne 

    Voici les dernières photos du Parc du château de Rambouillet. Photos prises le 22 octobre 2016. 

     Parc de Rambouillet en Automne

      

     Parc de Rambouillet en Automne

      

     Parc de Rambouillet en Automne

      

     Parc de Rambouillet en Automne

      

     Parc de Rambouillet en Automne

    Les arbres sont encore bien vert, mais la lumière n'est déjà plus la même ... 

     Parc de Rambouillet en Automne

      

     Parc de Rambouillet en Automne

    Le cri du héron cendré est un fort croassement : « fraaank », pour l'écouter : ICI

     Parc de Rambouillet en Automne

    Bernache du Canada ou Outarde, pour écouter son cri  : ICI

     Parc de Rambouillet en Automne

     Jeunes cygnes : chant : ICI

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Rambouillet : La forêt domaniale

    La forêt domaniale de Rambouillet inclut également le parc du château de Rambouillet (domaine de chasse présidentiel) d'une superficie de 600 hectares et l'espace Rambouillet sur 250 hectares qui regroupe 3 parcs animaliers : la forêt des cerfs est un sentier pédestre d'observation qui permet aux visiteurs d'observer ces animaux, la forêt des aigles permet d'observer plusieurs espèces de rapaces en vol libre et la forêt sauvage qui permet d'observer librement les animaux grâce à un sentier aménagé à cet effet.

    La forêt est parcourue par des allées rectilignes, se recoupant en étoiles, qui ont été tracées autrefois pour les besoins de la chasse à courre. Les équipements destinés à l'accueil du public, concentrés essentiellement dans la forêt domaniale qui est la partie du massif forestier la plus fréquentée, ont été mis en place dans les années 1970 avec l'aide financière des collectivités locales. Dans la partie gérée par l'ONF, ces équipements comprennent principalement un réseau de sentiers de grandes et petites randonnées de 92 km, 60 km de pistes cyclables, 3 sentiers de découvertes de la nature et 57 sites touristiques d'accueil aménagés (table-bancs, panneaux d'information). Les sommières et layons, créés pour l'entretien de la forêt, sont ouverts aux cavaliers.

    Rambouillet : La forêt domaniale

     

    Rambouillet : La forêt domaniale

     

    Rambouillet : La forêt domaniale

     

    Rambouillet : La forêt domaniale

     

    Rambouillet : La forêt domaniale

     

    Rambouillet : La forêt domaniale

     

    Rambouillet : La forêt domaniale

    * Pour en savoir plus : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    51 commentaires
  • Faune de la Forêt de Rambouillet

    La forêt de Rambouillet ou forêt d’Yveline, située dans le sud du département des Yvelines, est un des principaux massifs forestiers d'Île-de-France. Il s'agit d'un espace boisé de 200 km², dont 14 550 ha de forêt domaniale, qui s'étend sur le territoire de 29 communes.

    Le peuplement est constitué principalement de chênes, à hauteur de 68 %, et de résineux (pin sylvestre et pin laricio) pour 25 %. Ce massif comporte des étangs, des zones rocheuses, des étendues de sable, des vallons et des cascades. Une partie de la forêt se trouve dans le parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse.

    La forêt de Rambouillet faisait autrefois partie d'un ensemble plus vaste, la « forêt de l'Yveline », une vaste forêt unique qui s'étendait au-delà des frontières du département actuel, elle s’étendait sur un vaste territoire de Paris à Meudon en passant par la vallée de Chevreuse, Dourdan et Rambouillet. Après les défrichements du Moyen Âge, il ne subsiste plus que des massifs forestiers disjoints. La forêt de Rambouillet, une des reliques de ce vaste ensemble, est progressivement aménagée pour les chasses royales du XVIe au XVIIIe. De cette époque date la création du réseau de routes en étoile, la constitution d'un ensemble homogène et la plantation des futaies.

    La forêt de Rambouillet, qui a hérité de son passé royal de nombreux aménagements, est la deuxième des forêts d'Île-de-France par la fréquentation, après la forêt de Fontainebleau.


     La faune

    Pratiquement tous les mammifères qui peuvent se rencontrer normalement à ces latitudes sont présents dans la forêt de Rambouillet mais le cerf constitue l'animal emblématique du lieu.

    On trouve, selon la richesse du milieu naturel, de 2 à 4 cervidés pour 100 hectares de forêt. Le sanglier est également très présent comme l'indique le nombre de bêtes abattues sur la seule forêt domaniale (200-300 par an pour les années 1995-2000 mais 700 par an en 2002-2004).

    Le troisième grand mammifère présent est le chevreuil. Les prédateurs naturels de ces grands animaux, le loup et le lynx, ont disparu. Pour limiter la pression des populations sur leur milieu naturel, des plans de chasse sont organisés périodiquement aww .

    Les petits mammifères qui sont les plus fréquents dans la forêt sont le lièvre, le lapin, le blaireau européen, le renard, la belette, la fouine, la martre, le putois, le lerot, le loir, le mulot sylvestre, le campagnol roussâtre, la musaraigne, la taupe, l'écureuil et le hérisson.

    De nombreuses espèces d'oiseau profitent des différents biotopes offerts par le massif forestier dont un certain nombre d'espèces protégées au niveau européen comme le Pic noir, la Pie-grièche écorcheur, le Pic mar, le Blongios nain, l'Engoulevent d'Europe et la Bondrée apivore. Dix-neuf espèces de chauve-souris sont représentées dont une espèce forestière, le Murin de Bechstein, est particulièrement présente .

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

    Plusieurs espèces animales introduites accidentellement ont une incidence parfois négative sur les populations indigènes.

    Ce sont la Tortue de Floride relâchée dans certains étangs, le ragondin qui est apparu dans le département des Yvelines il y a quelques années, le Rat musqué présent depuis plus longtemps, le Wallaby de Bennett probablement échappé de la réserve zoologique de Sauvage à Émancé, qui se maintient dans le sud du massif, le Faisan de Colchide peut-être à l’origine de l’absence de vipères, la Bernache du Canada dont la population est en expansion continue, l'Écrevisse américaine et la Perche soleil, prédateurs qui concurrencent les espèces indigènes, et la Coccinelle asiatique.

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

     

    Faune de la Forêt de Rambouillet

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    * Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Rambouillet

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    62 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique