• “Le spectacle de la nature est toujours beau.”

    La photo du weekend : Colvert

    Cliquez sur la photo pour la voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    68 commentaires
  • L'Automne à Rambouillet, Parc du Château

    L’automne est l'une des quatre saisons de l’année dans les zones tempérées. L'automne suit l'été et précède l'hiver.

    L'AUTOMNE

    L'automne se caractérise par une baisse progressive des températures. Cette saison est notamment marquée par un temps devenant progressivement plus nuageux, pluvieux et venteux, parfois neigeux en fin de saison.

    L'AUTOMNE

    Mais l'automne peut encore donner de belles journées ensoleillées et douces notamment en début de saison. Plus tard dans la saison jusqu'à la mi-novembre dans l'hémisphère nord ou jusqu'à la mi-mai dans l'hémisphère sud, après les premières gelées, peut se produire ou pas du tout selon les années une période de temps ensoleillé et radouci, qu'on appelle en Europe l'été de la Saint-Martin (fêté le 11 novembre) et en Amérique du Nord l'été indien.

    L'AUTOMNE

    En automne, les arbres à feuilles caduques se préparent à passer en dormance pour l'hiver et font des réserves qui serviront à la production des bourgeons lors de la montée de sève au printemps. Ils se débarrassent de leurs feuilles fines et souples qui risquent de geler ce qui les rendrait non fonctionnelles. L'arbre récupère les substances utiles présentes dans les feuilles, les stocke et/ou les recycle afin de les réutiliser au début du printemps.

    L'AUTOMNE

    Les feuilles, perdant leur chlorophylle - substance responsable de leur couleur verte -, prennent la couleur d'autres pigments préalablement présents mais qui étaient cachés par la présence de chlorophylle. Elles se colorent alors en jaune ou orange (présence de caroténoïdes), ou même rouge (présence d'anthocyanes).

    L'AUTOMNE

    Dans l'hémisphère nord, l'automne est la saison des récoltes, notamment des cultures d'été : maïs, tournesol, etc. et des fruits de toutes sortes : pommes, poires, coings, etc., des fruits secs châtaignes, noix et noisettes, etc. et des raisins.

    En France par exemple, le ban des vendanges a été longtemps l'événement marquant de l'automne. C'est aussi la saison des labours.

    L'AUTOMNE

     

    L'AUTOMNE

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    * Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Automne

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    54 commentaires
  • Mérinos de Rambouillet

    Le Mérinos de Rambouillet est une race ovine originaire d'Espagne, d'où elle a été importée en 1786. Elle n'a depuis reçu aucun apport d'autres troupeaux, et est élevée dans une consanguinité raisonnée à la Bergerie nationale de Rambouillet, où l'on compte à l'heure actuelle environ 150 brebis et 20 béliers.

    Mérinos de Rambouillet

     

    Mérinos de Rambouillet

    Spécialisée dans la production de laine fine, cette race a été utilisée de manière intensive entre 1850 et 1930 pour améliorer les aptitudes lainières de diverses races de brebis, en France et ailleurs dans le monde.

    Mérinos de Rambouillet

    D'origine espagnole, cette race a été importée à Rambouillet en 1786. L'acquisition du premier troupeau par Louis XVI fit l'objet d'une clause secrète dans un traité avec l'Espagne. Philibert Chabert, directeur de l'École vétérinaire d'Alfort contribua à leur acclimatation. Plusieurs riches éleveurs achetèrent des animaux pour se livrer à leurs propres essais d'acclimatation, notamment Jean Chanorier, Jean-Marie Heurtault de Lammerville, et Louis Silvy.

    Mérinos de Rambouillet

    Il n'existe aujourd'hui qu'un seul troupeau en France : celui de la bergerie nationale de Rambouillet, mais cette race a grandement servi au cours du XIX e siècle et de la première moitié du XX e siècle à améliorer les troupeaux français et étrangers.

    Le Mérinos de Rambouillet a une tête fine et courbe. Son nez est surmonté de plusieurs plis et ses oreilles sont courtes et horizontales. Le corps est trapu, avec des membres forts et des gigots assez épais. Sa laine blanche est abondante, fine, élastique et résistante. La toison, qui pèse jusqu'à 8 kg chez les béliers, recouvre tout le corps à l'exception des extrémités de la tête et des membres. Les mâles ont de grandes cornes spiralées à section triangulaire alors que les femelles en sont dépourvues.

    Les béliers mesurent 70 à 75 cm au garrot pour 70 à 90 kg, tandis que les brebis mesurent entre 60 et 65 cm pour un poids variant entre 45 et 60 kg.

    Le Mérinos de Rambouillet est un mouton rustique, très bien adapté aux climats secs. Les brebis se désaisonnent naturellement. Elles ont une prolificité médiocre de 1,2 agneaux par portée, et les agneaux ont une croissance assez faible, qui dépasse tout juste 200 g par jour entre 10 et 30 jours. Par contre, il produit une laine de très bonne qualité, aux mèches blanches homogènes, élastiques et résistantes, mesurant entre 60 et 70 mm. La finesse moyenne de la laine se situe entre 18 et 22 microns.

    L'intégralité du troupeau se trouve à la bergerie nationale de Rambouillet, mais au cours de l'histoire les béliers ont été très largement utilisés pour améliorer la production lainière d'autres races ovines en France et dans le monde entier comme en Australie, en Amérique latine et en Europe de l’Est. Le troupeau compte aujourd'hui 150 femelles et 20 béliers, soit moitié moins que lors de sa création où l'on comptait 358 femelles et 52 mâles.

    Mérinos de Rambouillet

     

    Mérinos de Rambouillet

     

    Mérinos de Rambouillet

     

    Mérinos de Rambouillet

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    * Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9rinos_de_Rambouillet 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Rambouillet : Les oies du Parc du Château

    Retrouvons un peu de calme au Parc du Château ... 

    Rambouillet : Les oies du Parc du Château

     

    Rambouillet : Les oies du Parc du Château

      

    Rambouillet : Les oies du Parc du Château

      

    Rambouillet : Les oies du Parc du Château

      

    Rambouillet : Les oies du Parc du Château

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    65 commentaires
  • Rambouillet : Fête de la Saint Lubin  : Animations musicales, danses et buvette

    C'était au temps de Marie-Antoinette et du siècle des lumières : celui de Diderot, Voltaire, Marivaux ...

     Des animations musicales dans les rues de Rambouillet, des danses aussi, les mêmes qu'autrefois ...

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette J'avais fait une vidéo avec mon téléphone et au lieu de l'enregistrer je l'ai effacé ouch

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

    Chanter et danser ça creuse  wink2 !

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Animations musicales, danses et buvette

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Concours de chevaux de trait

    Des chevaux impressionnants et magnifiques !

    Place Marie-Roux, un concours de chevaux de trait sera animé par un vétérinaire équin qu'on ne présente plus à Rambouillet : Gérard Larcher, le président du Sénat.

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Concours de chevaux de trait

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Concours de chevaux de trait

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Concours de chevaux de trait

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Concours de chevaux de trait

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Concours de chevaux de trait

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Concours de chevaux de trait

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    48 commentaires
  • Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

    Tous les deux ans, Rambouillet reconstitue, pour une journée, l’ambiance des grandes foires agricoles qui se tenaient dans le passé permettant aux éleveurs de vendre leurs animaux afin de payer leurs fermages d’automne.

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

    Gavroche   

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

    L'âne culotte  

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin : Veaux, vaches et ânes !

    Nouveauté cette année, pour renouer avec une tradition qui s’est arrêtée en 2013, l’organisation d’une biennale de sculptures animalières, qui aura lieu à la salle Patenôtre du 1er au 16 octobre.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    55 commentaires
  • Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

    Parti fin mai 1786 de la région de Ségovie en Espagne et arrivé à Rambouillet le 12 octobre de cette même année, le troupeau mérinos, acquis par le roi Louis XVI, est d’une race ovine spécialisée dans la production de laine fine. Si cette race a contribué au cours des deux derniers siècles à améliorer les troupeaux français pour la production de laine, le troupeau rambolitain en est aujourd’hui le seul représentant en France.

    Pour respecter la tradition et l’esprit de cette fête qui veut que chacun participe et se costume.

    Nous suivons le cortège dans les rues de Rambouillet jusqu'à la Bergerie.

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

     

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

      

    Rambouillet : Fête de la Saint Lubin ... Petite histoire

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    * Pour en savoir plus : http://www.ramboliweb.com/html/info.asp?infoID=7128

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Rambouillet : Fête de la Saint Lubin

    Tous les deux ans depuis 1990, Rambouillet revêt ses habits d’antan pour proposer à la population une rétrospective sur le thème des comices agricoles.

    A l’occasion de ce rendez vous festif avec son histoire, toute la ville : élus, commerçants, associations, particuliers, joue le jeu de se costumer.

    L’espace d’une journée, les rues paillées retrouvent un petit air d’autrefois dans une ambiance joyeuse et festive.

    Chaque Saint Lubin reprend une époque différente mais se retrouve toujours autour de son marché à bestiaux où se côtoient moutons, bœufs gras, ânes, ainsi qu’une grande variété de chevaux de traits.

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     La fileuse

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

    Le vannier 

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     Forgerons

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

    Je crois que c'est pour l'abattage du grain (photo prise avec mon téléphone).

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

      

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

      

    Rambouillet : La fête de Saint LubinL

    Le rémouleur (Photo prise avec mon téléphone).

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

     

    Rambouillet : La fête de Saint Lubin

    On retrouve également de nombreux artisans, ainsi que des produits typiques du terroir.

    Des expositions transportent le visiteur, qui quitte le 21e siècle pour se replonger dans l’Histoire. Au fil des rues, il pourrait bien croiser un maréchal ferrant, une moissonneuse batteuse, de vielles voitures, et même des objets insolites comme la trépigneuse…

    * Lien : http://www.rambouillet.fr/fete-de-la-saint-lubin.html

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  • Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

    En plus de votre visite du château de Rambouillet, vous pourrez découvrir l'aménagement du parc à la française, conçu par Fleuriau d'Armenonville, datant de 1699. Il comprenait terrasses, parterres et alignements de tilleuls. 

    A partir du grand canal qui traverse le domaine, le comte de Toulouse fit creuser un réseau de canaux secondaires dessinant des chapelets d'îles géométriques jadis peuplées de statues et devenues aujourd'hui des refuges pour la faune sauvage. 

     

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

     En allant vers la Chaumière aux Coquillages ... 

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

      

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux Une écluse manuelle ? il y en a plusieurs sur le site.

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

      

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

     Une petite rivière serpente dans le parc.

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

      

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

      

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

     J'ai eu du mal à le cliquer celui la, deux clichés à la va vite et il s'est envolé ! 

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et Canaux

      

    Parc du Château de Rambouillet : Rivière et CanauxLe calme ...

    Pour en savoir plus : ICI et ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Parc du Château de Rambouillet : La Chaumière aux coquillages

    La chaumière aux coquillages fut édifiée vers 1770-1780 pour la princesse de Lamballe, belle-fille du duc de Penthièvre, soit par Martin II Goupy, architecte de ce prince, soit par Jean-Baptiste Paindebled. Cet ermitage au milieu d'un jardin à l'anglaise est significatif de l'engouement pour le pittoresque campagnard qui se développe à partir de 1760 et dont atteste également le hameau de la Reine à Versailles (construit entre 1783 et 1787).

    Parc du Château de Rambouillet : La Chaumière aux coquillages

    D'extérieur, cette construction ressemble à une chaumière et elle est de nouveau, comme à l'origine, couverte en chaume, mais l'intérieur est très richement décorée (marbre, coquillages, nacre) ; c'est le but d'une fabrique : étonner le visiteur.

    Parc du Château de Rambouillet : La Chaumière aux coquillages

    La chaumière est constituée de deux pièces. Une vaste salle, décorée à l'aide de coquillages, etc. Une salle plus petite se cache derrière deux portes dérobées de chaque côté de la cheminée. Cette pièce est quant à elle décorée de peintures murales et d'un miroir.

    Parc du Château de Rambouillet : La Chaumière aux coquillages

     Photo internet

    Parc du Château de Rambouillet : La Chaumière aux coquillages

    Des automates, grandes ingéniosités du XVIII e siècle, se trouvaient dans la plus petite des pièces. Ils ont été dérobés.

    Parc du Château de Rambouillet : La Chaumière aux coquillages

     

    Parc du Château de Rambouillet : La Chaumière aux coquillages

     

    Parc du Château de Rambouillet : La Chaumière aux coquillages

    * Sources : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • “Nous croyons regarder la nature et c’est la nature qui nous regarde et nous imprègne.” Christian Charrière

    La photo du weekend : Le Parc du Château de RambouilletCliquez sur la photo pour la voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    49 commentaires
  • Parc du Château de Rambouillet : Le ragondin

    Le Ragondin (Myocastor coypus) est une espèce de mammifères de la famille des Myocastoridae, la seule espèce actuelle du genre Myocastor. Ce gros rongeur, originaire d'Amérique du Sud, est introduit en Europe au XIX e siècle pour l'exploitation de sa fourrure bon marché.

    Parc du Château de Rambouillet : Le ragondin

    Tous les individus présents en Europe proviennent d'évasions ou de lâchés volontaires.

    • Nom vulgaire accepté, recommandé ou typique en français : Ragondin
    • Noms vulgaires (vulgarisation scientifique) ou noms vernaculaires (langage courant) pouvant désigner éventuellement d'autres espèces : nutria, myocastor, castor du Chili ou bien castor des marais, loutre d'Amérique, coypou, myopotame, racconda ou encore lièvre des marais.

    Le mot ragondin s'écrivait « rat gondin » jusqu'en 1869. Myopotame signifie « rat de rivière ».

    • Poids moyen : 5–9 kg en moyenne 7 k
    • Taille : un corps de 40–60 cm et une queue de 25 à 45 cm.

    De mœurs à tendance crépusculaire et nocturne, il peut avoir une activité diurne non négligeable. Présent dans seulement quelques départements français lors de son introduction, il est désormais présent dans plus de 70 départements.

    Parc du Château de Rambouillet : Le ragondin

    Il a colonisé des régions telles que le marais Poitevin, la Camargue ou les Landes dans une moindre mesure. Il est maintenant présent dans les régions du sud de la France (Lot-et-Garonne, Pyrénées-Orientales, Hautes-Pyrénées, Aude, Gard, Hérault, Tarn, Haute-Garonne, Vaucluse, Var, Bouches-du-Rhône...) mais on le trouve également sporadiquement dans certaines régions plus au nord ( l'Île-de-France (canal de l'Ourcq, étangs de Vélizy), le Centre et Alsace notamment...).

    Le froid est un facteur limitant et les hivers rigoureux leur sont fatals. L'organisme du ragondin n'est pas adapté au gel comme celui du castor. Lors d'hivers rigoureux, de nombreux ragondins ont la queue qui gèle, ce qui dégénère en gangrène mortelle.

    Le ragondin est reconnaissable à ses quatre grandes incisives orange, comme chez les castors, mais tirant plus sur le rouge.

    Il se distingue du rat musqué par sa taille plus importante. La section de sa queue, ronde chez le ragondin alors qu'elle est ovale chez le rat musqué, le différencie aussi des castors qui ont une large queue plate.

    Rongeur herbivore, son régime est normalement constitué de céréales, de racines, d'herbes, de glands ou autres. Néanmoins, il s'adapte très vite aux ressources disponibles sur son territoire.

    Il consomme ainsi une grande quantité de Poacées, notamment des céréales comme le maïs et le blé. Majoritairement herbivore, il peut toutefois manger des moules d'eau douce.

    Parc du Château de Rambouillet : Le ragondin

     

    Parc du Château de Rambouillet : Le ragondin

     

    Parc du Château de Rambouillet : Le ragondin

    Pour en savoir plus sur le ragondin : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    46 commentaires
  • La création du parc à la française date du début du XVIIe siècle. C'est à Fleuriau d'Armenonville que l'on attribue la volonté de magnifier les jardins : canaux et perspectives rythment le jardin à la française. Le duc de Penthièvre poursuit l'embellissement du parc et aménage le jardin à l'anglaise sur 25 hectares en partie vallonnés.

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

     

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

     

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

     

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

     

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

     

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

    Allées sinueuses, petits ponts et rivière serpentine conduisent vers de surprenantes fabriques : la Laiterie de la reine et la Chaumière aux coquillages.

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

    Le parc est aujourd'hui reconnu Jardin remarquable.

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

     

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

      

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

      

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

      

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

     Une petite balade en "Rosalie" comme mon amie Eliane et ma fille Yaël ? Pas évident croyez moi !

    Balade dans le Parc du Château de Rambouillet

    A pédales sur la terre ferme ! 

    Une animation de voitures à pédales est également proposée pour les enfants ! Mais les plus grands qui veulent découvrir l'ensemble du Domaine depuis les berges, des rosalies et autres voiturettes électriques sont disponibles à la location. Pour les plus intrépides, montez à bord de karts à roulettes ou de sulkis ! 

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Pour en savoir plus : ICI et ICI

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    47 commentaires
  • Parc du château de Rambouillet : Sculptures en bronze - Cerfs (vers 1890) de Auguste CAIN

    J'avais déjà publié un article sur ces superbes sculptures, à voir :  ICI

    Comme je le pensais de prime abord, ces deux superbes sculptures de cerfs ne sont pas de Clovis MASSON mais de Auguste CAIN

    Auguste Nicolas Cain, né le 10 novembre 1821 à Paris, ville où il est mort le 25 août 1894 (à 72 ans), est un sculpteur animalier français. Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste_Cain

    Ces deux sculptures ont été fondues par le VAL D'OSNE (58 boulevard Voltaire-PARIS)

    Parc du château de Rambouillet : Sculptures en bronze - Cerfs

      

    Parc du château de Rambouillet : Sculptures en bronze - Cerfs

      

    Parc du château de Rambouillet : Sculptures en bronze - Cerfs

      

    Parc du château de Rambouillet : Sculptures en bronze - Cerfs

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    42 commentaires
  • Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf de Jean Goujon (?)

    Une sculpture monumentale en marbre représente Diane chasseresse avec un cerf dans le parc verdoyant et paysagé de Rambouillet.

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

    La Diane appuyée sur un cerf dite aussi Fontaine de Diane réalisée pour Diane de Poitiers au château d'Anet a été successivement attribuée à Benvenuto Cellini, Jean Goujon et Germain Pilon.

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

    Toutes ces attributions ont été contestées ou réfutées. Il est difficile de juger de l'œuvre qui a été largement complétée par Pierre-Nicolas Beauvallet avant son installation au Musée du Louvre en 1799-1800.

    Alexandre Lenoir, directeur du Musée à cette époque, est l'auteur de l'attribution à Jean Goujon.

    Cette Diane appuyée sur un cerf ou Fontaine de Diane est donc une copie, mais elle est magnifique, c'est ma préférée.

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

     

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

     

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

     

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

     

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

     

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

     

    Parc du Château de Rambouillet : Sculpture de Diane appuyée sur un cerf

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    * Sources : Sur place.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    44 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique