• Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    La remarquable histoire des Galeries Lafayette commence au 19e siècle. Audace et modernité jalonnent le parcours du dernier né des grands magasins, dont voici le récit.  

    Des débuts prometteurs

    En 1893, deux cousins alsaciens, Théophile Bader et Alphonse Kahn, décident d’établir un magasin de nouveautés dans une petite mercerie de 70 m2, à l’angle de la rue La Fayette et de la rue de la Chaussée d’Antin.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    De l’emplacement et de la configuration du magasin, où la circulation s’effectue le long des rayons, naît le nom « Aux Galeries Lafayette ». Si le pari est audacieux, l’emplacement est idéal : le magasin bénéficie de la proximité de l’Opéra et des grands boulevards. De la gare Saint-Lazare voisine afflue chaque jour une foule de parisiens et de provinciaux, attirés par les commerces.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…En 1896, la société achète la totalité de l’immeuble du 1, rue La Fayette puis, en 1903, les immeubles des 38, 40 et 42, boulevard Haussmann ainsi que le 15, rue de la Chaussée d’Antin. Les premières années de l’entreprise sont mobilisées par cette « stratégie de la pierre », qui aboutit à la constitution d’un important périmètre immobilier, unifié par une architecture adaptée aux besoins du commerce. 

    Théophile Bader confie les premiers aménagements d’envergure du boulevard Haussmann, achevés en 1907, à l’architecte Georges Chedanne. Mais, c’est véritablement en 1912, sous l’impulsion de son élève Ferdinand Chanut, que le magasin acquiert une nouvelle dimension.

     « Un bazar de luxe »

    Inauguré en octobre 1912, le navire amiral des Galeries Lafayette prend alors son aspect le plus spectaculaire. Théophile Bader rêve d’un « bazar de luxe » où l’abondance et le luxe des marchandises tourneraient la tête aux clientes. Une lumière dorée, diffusée par la coupole, inonderait le grand hall et ferait scintiller la marchandise. Le pari est gagné.

    Ferdinand Chanut fait appel à des artistes majeurs de l’École de Nancy pour la décoration de ce monument inscrit dans le Paris Art Nouveau.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    La rampe de l’escalier monumental, inspiré de l’Opéra de Paris, est signée Louis Majorelle, à qui l’on doit également les ferronneries des balcons. La coupole, culminant à 43 mètres de hauteur, devient le symbole des Galeries Lafayette. Le maître-verrier Jacques Gruber conçoit les vitraux dans un style néo-byzantin.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    La surface de vente est doublée, mais l’innovation ne s’arrête pas là ! Aux 96 rayons existants, s’ajoutent des espaces non marchands : un salon de thé, une salle de lecture et un fumoir.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    Le shopping devient, sous l’impulsion des grands magasins, une activité de loisir. Au sommet du bâtiment, la terrasse offre une vue panoramique sur Paris.

    Des événements d’exception y sont organisés pour divertir une clientèle avide d’exploits, dont le désormais célèbre atterrissage de Jules Védrines en 1919. L’aviateur doit payer une amende pour avoir survolé Paris à basse altitude, mais gagne pour la postérité le titre de premier délinquant de l’histoire de l’air.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

     

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    Les vitrines jouent un grand rôle dans la théâtralisation de l’espace de vente : elles éveillent toutes les envies et tous les désirs. Une vocation qui ne s’est pas démentie depuis…

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    Le grand magasin Haussmann est le deuxième monument le plus visité, après la Tour Eiffel. C’est une escale privilégiée des « grands » de ce monde.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    Sapin de Noël en 1966

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    On y a vu défiler la Duchesse de Windsor, l’épouse de l’Aga Khan, la Bégum, et en mars 1960, en pleine guerre froide, Madame Khrouchtchev. En voyant les escalators, elle se serait écriée : « C’est comme le métro de Moscou ! » Plus récemment, le magasin a reçu Bill Clinton ou le Prince Charles, venu inaugurer l’exposition Londres.

    « Le meilleur marché de tout Paris »

    Dès l’origine, les Galeries Lafayette affirment leur vocation : la mode et la nouveauté. Afin de se démarquer de ses concurrents, Théophile Bader décide de mettre à portée de toutes les bourses les toilettes les plus en vue du moment.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées… 

    C’est ainsi qu’il crée ou acquiert des unités de production fabriquant en exclusivité pour les Galeries Lafayette des vêtements vendus sous marque propre.

    Croissance et diversification

    Constamment, le magasin diversifie son offre : aux rayons traditionnels sont adjoints la confection pour homme, l’ameublement, les jouets et les arts de la table. 

    Fidèles à leur mission d’accessibilité de la création, les Galeries Lafayette étendent aux arts appliqués et au design l’engagement qui est déjà le leur dans la mode. En 1922, le grand magasin ouvre les ateliers d’arts appliqués « La Maîtrise » confiés au décorateur Maurice Dufrêne qui en devient le directeur artistique. La vocation de ces ateliers est de produire des « œuvres » (meubles, tissus, tapis, papiers peints, céramiques etc.) « à la portée des Petits aussi bien que des Grands ».

    Les décorateurs et frères jumeaux Jean et Jacques Adnet, sont parmi les premiers collaborateurs.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    Malgré la crise économique et financière de 1929, les Galeries Lafayette se lancent dans de nouveaux agrandissements sur le boulevard Haussmann. En 1932, revu par l’architecte des transatlantiques, Pierre Patout, le navire amiral se met à la mode Art Déco, avec des bow-windows de René Lalique.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    De 1941 à 1944, les Galeries Lafayette sont aryanisées : la famille fondatrice est écartée pendant l’Occupation, la société placée sous l’administration de Vichy jusqu’à la Libération. Après les années noires de la Seconde Guerre mondiale s’amorce la reprise économique de l’entreprise.

    Nouveau business model

    Pour relever les défis de l’après-guerre, les Galeries Lafayette font peau neuve. La modernisation du vaisseau amiral commence avec l’inauguration de l’escalator le plus haut d’Europe à Noël 1951. Peu après, les halls intérieurs sont supprimés et, de 1957 à 1959, le bâtiment est surélevé de deux étages.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    De nouveaux rendez-vous sont instaurés avec la clientèle comme les indémodables « 3J ». Le samedi 4 octobre 1958 a lieu « Une Journée pas comme les autres ». C’est un succès et dès octobre 1959 l’opération deviendra les « 3J ».

    Lafayette 1, 2, 3

    Un nouveau magasin voit le jour de l’autre côté de la rue de Mogador en 1969, qui est d’abord réservé à la jeunesse, « le club 20 ans ». Cet espace rassemble pour la première fois plusieurs familles de produits (vêtements, drugstore, musique) adaptées à un style de vie. Le Lafayette 2 est ensuite occupé par la mode masculine, à laquelle on adjoint le Lafayette Gourmet en 1990.

    Les Galeries Lafayette deviennent ainsi le premier « centre urbain de facilités », qui réunit boutiques, services, parking et accès direct au métro.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    En 1974, une page se tourne avec le démontage de l’escalier d’honneur et, dix ans plus tard, le rez-de-chaussée central est réaménagé afin d’ouvrir des boutiques de prestige.

    En 1980, les Galeries Lafayette créent le « Festival de la Mode ». Jusqu’en 1999, les « Oscars du Festival » sélectionnent les meilleurs modèles de créateurs réalisés pour les Galeries Lafayette qui invitent de prestigieux directeurs artistiques pour mettre en scène leurs manifestations. Les personnalités se succèdent : Karl Lagarfeld, Robert WilsonJérôme Savary, Marie-Claude Pietragalla, David La Chapelle, etc.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    En 1984, l’exposition« La France a du talent » célèbre l’ouverture de l’étage des créateurs accueillant notamment Azzedine Alaïa, Jean-Paul Gaultier, Thierry Mugler ou Jean-Charles de Castelbajac

    En 2001, l’enseigne monte en gamme et s’alloue les services de Jean-Paul Goude pour sa communication. Sa première campagne publicitaire, « Les aventures de Laetitia Casta au pays des Galeries Lafayette », marque le début d’une longue et fructueuse collaboration.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

     

    Le photographe va insuffler un nouvel esprit avec des campagnes iconoclastes incarnant les valeurs des Galeries Lafayette.

    En 2004, le magasin Marks and Spencer du boulevard Haussmann devient le Lafayette Maison après que la marque a acquis tous les magasins français de l’enseigne en 2001. Désormais, les Galeries Lafayette affichent leurs trois facettes sur le boulevard Haussmann.

    Au service de la création

    Les Galeries Lafayette entretiennent historiquement un lien fort avec l’univers de la mode et de la création contemporaine. Le grand magasin Haussmann accueille des manifestations de prestige présentant des créateurs majeurs de leur époque ou révélant au public des artistes devenus par la suite des références de leur temps.

    En 2001, le groupe Galeries Lafayette a décidé de pérenniser son lien avec la création contemporaine, en créant la Galerie des Galeries, un espace d’accès libre au premier étage du magasin qui met en valeur la transversalité entre l’art, la mode et le design.

    Mémoire de l’entreprise et recherche

    Depuis cinq générations, les Galeries Lafayette sont une entreprise familiale. Elles ont traversé les époques, les guerres et les crises financières, prouvant leur capacité d’innovation.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

    La direction du Groupe a pris l’initiative de créer un département Patrimoine en 2008, pour maintenir ses racines vivantes, alimenter la réflexion sur l’identité du groupe et approfondir le lien entre son organisation, présente et future, et son histoire.

    Le département a pour mission principale de préserver, conserver et valoriser le patrimoine architectural du Groupe et ses archives historiques, ouvertes à la consultation, sur rendez-vous. Elles retracent l’histoire du Groupe, dans sa complexité et sa singularité.

    Visites guidées, informations pratiques

    Découvrez plus de cent ans d’histoire grâce à nos visites guidées au cœur des Galeries Lafayette Haussmann. Gratuites et d’une durée de 45 minutes, elles sont organisées à la demande, pour des groupes de 10 à 20 personnes.

    Si les Galeries Lafayette m’étaient contées…

     Les Galeries Lafayette de nos jours ... 

    Pour toute réservation, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante patrimoine@galerieslafayette.com en précisant vos nom, prénom, coordonnées et le nombre de personnes intéressées par la visite.

    L’équipe Patrimoine ne manquera pas de vous proposer une date en fonction des disponibilités et du nombre d’inscrits.

    * Pour en savoir plus : http://haussmann.galerieslafayette.com/culture-et-patrimoine/

    « Les Invalides : Le Tombeau du Maréchal FochLe Houx : Le symbole de Noël »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Décembre 2015 à 12:49

               Mardi 22 décembre 2015

               Sainte Françoise-Xavière

    “La paresse peut paraître attrayante, mais le travail apporte la satisfaction.” Anne Frank (Annelies Marie Frank)

       Merci pour votre visite et votre commentaire ...

    2
    Mardi 22 Décembre 2015 à 06:21

    Ton article est passionnant

    J'aime beaucoup ce magasin et tu as su rendre ton billet attrayant 

    Bise et belle journée 

    Mescouleursdujours

    3
    Mardi 22 Décembre 2015 à 06:22

    J'ai vu un doc sur cette institition parisienne.

    Bises et bon mardi,

    Daniel.

    4
    Mardi 22 Décembre 2015 à 06:30

    Bonjour ma douce Véro

    Tu as deux belles grandes filles, merci pour la jolie photo. Moi j'ai une grande fille de 33 ans et un petit fils de 9 ans.

    Magnifiques photos anciennes, j'adore que c'est beau de voir ces magnifiques galeries Lafayette et la dernière photo ouah elle est féerique, c'est vraiment un superbe magasin très grand et impressionnant, j'ai eu l'occasion de le visiter quand j'étais jeune fille.... c'était hier ih ih ih !!!!!..... houps !!!!

    Super ton article I LOVE PARIS.

    C'est avec ces belles citations que j'ai trouvé sur le net que je viens te remercier de ton gentil passage.

    Je te souhaite de joyeuses fêtes et et te fais de gros bisous d'amitié de mon île intense en chaleur en ce moment.

    ♥♥♥

    Ce qui compte à Noël, ce n'est pas de décorer le sapin, c'est d'être tous réunis. 

    Celui qui n'a pas Noël dans le coeur ne le trouvera jamais au pied d'un arbre.

    Quand on a bonne conscience, c'est Noël en permanence.

    Dès que l'adulte tue le mythe de l'existence du Père Noël, il oublie le miracle du vrai partage qui existe dans le coeur de l'enfant.

    Pour préparer un arbre de Noël, il faut trois choses, outre les ornements et l'arbre, la foi dans les beaux jours à venir.

    A Noël il est tout aussi important d'ouvrir notre coeur ♥ que d'ouvrir nos cadeaux.

    5
    Mardi 22 Décembre 2015 à 06:31
    CathyRose

    Que j'aime ces anciennes cartes et photos ! Cet escalier était magnifique, dommage qu'il ne soit plus là, même si j'imagine qu'il prenait beaucoup de place !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    6
    Mardi 22 Décembre 2015 à 06:35

    Coucou chère Véronique 

    Génial ton billet , la lecture va énormément me plaire , je n'ai pas trop le temps ce matin pour lire tranquillement , mais dès que Matéo ( que je garde à partir de 9 H) ira à la sieste , je lis tout avec bonheur .

    Je te souhaite une agréable journée la belle .

    De gros bisous

    7
    Mardi 22 Décembre 2015 à 07:10

    Bonjour Véro , superbe article ! . Que de bons souvenirs car nous ne manquions jamais d'aller voir les vitrines animées de Noël et qui sont toujours aussi belles et magiques . Bonne journée Véro , bisous , escapade

    8
    Mardi 22 Décembre 2015 à 07:12

    Bon jour Véronique,
    Une longue histoire que cette de ce magasin si connu de tous les Parisiens.
    Très bien documenté comme toujours, merci pour ce partage.
    Je te souhaites de très bonnes fêtes de fin d'Année.
    Bisous

    9
    Mardi 22 Décembre 2015 à 07:13

    Je suis très attachée aux Galeries. C'est un superbe magasin et puis c'est le souvenir d'une de mes grands mères qui y travaillait au rayon des chapeaux. Je me souviens des Noël aux Galeries pour les enfants du personnel , l'immense sapin. Chaque année quand je vivais en Ile de France, j'y allais pour voir les vitrines et le sapin. Hélas je n'irai pas cette année. Belle journée

    10
    Mardi 22 Décembre 2015 à 07:43

    un grand bravo pour ce superbe article, chere Véronique, j'étais persuadé que les Galeries Lafayette était plus ancien que le Printemps, mais non ! il est venu après, un extraordinaire magasin ces Galeries Lafayette, que j'ai parcouru à de nombreuses reprises, mais pas depuis mon départ de la region parisienne ! souvent une grande concurrence entre les deux, pour le plus grand bien de la clientèle ! le rituel, tous les ans, nous allions voir les vitrines de Noel ! merci pour ta documentation et tes photos , bonne journée, et grosses bises 

    11
    Mardi 22 Décembre 2015 à 07:46
    Chadou

    Bonjour ma petite Véronique ...Je suis venue te faire un ti coucou et t'offrir toute mon amitié en cette belle semaine de Noël ma douce. Ton article est magnifique, j'espère que tes problèmes sont derrière toi maintenant…Que l'amour et l'amitié soient présente toute la journée et que cette journée soit remplie d'amour pour toi et les tiens ! Gros bisous ma douce

    ˛°_██_*../ ♥ \ .˛* .˛.˛.*.*

    ´  (•.•)*˛°*/.♫.♫\*˛.* ˛_Π_____. * ˛*

    .°( . • . ) ˛°./• '♫ ' •\.˛*.  /______/~*. ˛*.。˛* ˛. *

    *(...'•'.. ) *˛╬╬╬╬╬˛°.|田田 |門|╬╬╬╬ .

    ¯˜"*°••°*"˜¯`´¯˜"*°••°*"˜¯` ´¯˜"*°´¯˜"*°••°*"˜¯`´¯˜"*°

    12
    Mardi 22 Décembre 2015 à 07:52

    les galeries à travers les ages... j y allais souvent quand je travaillais Bld des Italiens... bizzz

    13
    Mardi 22 Décembre 2015 à 07:53

    Merci pour l'historique de ce magnifique magasin.

    14
    Mardi 22 Décembre 2015 à 07:57
    Bonjour Véronique, J'ai déjà eu l'occasion de voir beaucoup de photos sur ces galeries. C'est impressionnant. Tu fais toujours de magnifiques articles. Je te souhaite un bon mardi, gros bisous, Nadine
    15
    Mardi 22 Décembre 2015 à 08:22

    bonjour veronique

     alors comment vas tu ce matin , mieux j espere mais bon sang qu est ce qu il y a des personnes de malades d une façon ou d une autre en ce moment peut etre le manque de temps sec , aujourd hui dire que c est l hiver enfin je crois bien

     moi ça va un peu mieux mais je ne le crie pas sur les toits car c est bien loin d etre le top aussi , mais un peu de mieux fait du bien quand meme et deja la j aie bien dormie car l autre nuit pas du tout ça lançait de trop de partout , j avais mis de la glace sur certains endroits douloureux ne sachant plus quoi faire

     je te souhaite de tout mon coeur d amie un tres bon mardi et je t embrasse

    16
    Mardi 22 Décembre 2015 à 08:27

    Un point commun entre ton post du jour et le mien (merci pour le com que tu y as déposé) : le sapin des Galeries Lafayette. Véronique, je te remercie pour ta fidélité à me suivre et te souhaite de bonnes fêtes. Chinou

    17
    Mardi 22 Décembre 2015 à 08:35

    bonjour Véro . superbe ce retour en arrière . j'adore ! bonne journée à toi et de gros bisous

    18
    Mardi 22 Décembre 2015 à 08:50

    Bonjour Véronique

    Quel beau article que tu nous a mis là avec ces belles photos d'autrefois.

    Bonne journée, bisous

    19
    Mardi 22 Décembre 2015 à 08:52

    Bonjour Véronique .

    MERCI d'être venue écouter les chansons pour faire la fête .

    C'est vrai que le remix de CLAUDE FRANCOIS est particulièrement

    réussi  .

    MERCI également de m'avoir ouvert ton album de photos

    personnelles  ce qui m'a permis de faire connaissance avec deux de

    tes

    filles .

    MAGNIFIQUES documents sur l'histoire de GALERIES .

     

    Je  suis  en vacances à partir de ce soir ...

    Si je peux je passerais te faire un petit coucou pendant cette période .

    Je te souhaite une très belle fin d'année entourée de ceux que t'aime

    et qui t'aime .

    Je t'embrasse ... D♥n .

    20
    Mardi 22 Décembre 2015 à 08:54

    De nos jours et de nuit, ce magasin est superbe !

    Bon mardi à toi

    21
    Mardi 22 Décembre 2015 à 09:09

    Le début et l'histoire de ce développment est très interessant....

    Bonne journée

    Jean

    22
    Mardi 22 Décembre 2015 à 09:10

    Bonjour Véronique

    c'est un bel article que tu nous offres les galeries Lafayette d'hier et d'aujourd'hui c’était grandiose

    je te souhait un Noël mémorable rempli de joie avec ta famille

    gros bisous

    Marlène

    23
    Mardi 22 Décembre 2015 à 09:11
    nays&

    hello Véronique

    superbes ces anciennes cartes postales

    ces Galeries tout un symbole

    superbeeee

    passe une bonne journée

    bisous **

    24
    Mardi 22 Décembre 2015 à 09:13

    Bonjour ma petite Parisienne

    Je pensais les voir aujourd'hui avec toutes ces belles décorations de Noël, j'y suis allée une fois c'est un très beau magasin et tu as fait un bel article

    Je te souhaite une bonne journée et de bonnes fêtes de fin d'année en compagnie des gens que tu aimes, profites en bien laisse les soucis de côté pour savourer ces bons moments, bisous

    25
    Mardi 22 Décembre 2015 à 09:34

    ah les galeries lafayettes mémé m'y emmenait lorsque jetais petite.. je m'en souviens bien, du grand sapin dan sle milieu, des escaliers, comme sur l'une de tes photos, c'etait dans les année 66/69 tu vois ! il faisait chaud on etait limite malaise , le manteau à la main !! un monde fou, on allait au rayon jouets .. je choisissais une poupée, (que mémé m'offrait tous les ans, j'en avais une bonne dizaine , à qui je faisais l'école !!!)

    tu l'as vu le sapin cette année ??? il est très beau, j'ai vu ça sur le net, moi je  n'ose pas faire les gds magasins avec ce qu'il se passe.. dommage c'est tellement magique hein !

    je ne sais pas si on peut toujours aller en terrasse aux galeries lafayettes ???

    te souhaite un bon mardi ma belle , sympa la photo de tes filles devant le sapin, je t'embrasse et ronron de sheila à bagherra , bibi flo

    26
    Mardi 22 Décembre 2015 à 09:51

      

    Bonjour Véronique, merci pour ce beau reportage sur les Galeries Lafayette,

    j'aime bien les cartes postales anciennes...

    Bon mardi, bons baisers

    27
    Mardi 22 Décembre 2015 à 10:05
    maevina

    excellente cette remontée dans les temps, même si parfois ils ont perdu un peu de leur superbe, ces magasins sont étonnants !

    28
    Mardi 22 Décembre 2015 à 10:34

     c'est une idée Géniale qu'a eu le fondateur , une idée ambitieuse et réussite complète;  je n'ai pu aller que 2 ou 3 fois dans ces grands magasins mais je ne rate aucun reportage télé , Merci pour ton reportage et bonnes fêtes bises 

    nicole

    29
    pontdevie-pivoine
    Mardi 22 Décembre 2015 à 10:39

    Merci pour cet historique très intéressant. On nous parle en ce moment des illuminations, c'est bien de faire un petit récapitulatif.

    Merci petite parisienne.

    Gros bisous d'avant Noël.

    30
    Mardi 22 Décembre 2015 à 11:14

    que serait paris sans les galeries Lafayette c 'est tout de même impressionnant

    31
    Mardi 22 Décembre 2015 à 11:36

    Salut

    J'ai bien aimé ton article avec les photos anciennes.

    Bonne journée

    32
    Mardi 22 Décembre 2015 à 11:43

    Bon, pour moi avé mon coup de mou, je dois revenir reposé pour lire ton article sur le garnd magasin. Mais j'ai encore de magnifiques photos en tête de ton reportage de l'année dernière. 

    Pour mon article dernier, j'ai dépapé dans son libellé en écrivant

    - La rose blanche version 2015

    - Sans parler des roses blanches, une version à sa maman, mais pas par

    Mickey 3D. 

    Porte toi bien. yann.

    33
    Mardi 22 Décembre 2015 à 11:43

    Un très beau documentaire !

    Magnifiques cartes d'époque

    Bisous

    34
    Mardi 22 Décembre 2015 à 11:51

    Bonjour Vero

    Magnifiques ces photos rétros , à Dijon aussi nous avons les galeries Lafayette et si  l'intérieur a bien changé ils ont gardé les façades extérieurs comme autrefois et c'est très beau !

    Je ne repasserai sûrement pas avant les fêtes , mon fils le plus jeune arrive demain , nous faisons le réveillons chez mon fils aîné et le jour de noël cher ma fille qui aura 49 ans ce jour la ! lundi je repart avec mon fils dans le midi où je resterai 3 semaines

    Je te souhaite de bonnes fêtes ma chère Vero en famille ( elles sont très belle tes filles )

    Gros gros bisous ma petite Vero

    A bientôt Hélène

                                     

    35
    Mardi 22 Décembre 2015 à 12:42
    Bonjour Véronique merci de partager son histoire j'ai eu déjà le plaisir de les visiter très belle journée
    36
    Mardi 22 Décembre 2015 à 12:51

    Bonjour Véronique ! C'est Magistral !!! merci de nous conter cette aventure de ce grand magasin du rêve !!! bisous !

    37
    Mardi 22 Décembre 2015 à 13:24

    Magnifique reportage sur les Galeries Lafayette.

    Lorsque j'habitais a Paris, mon père y allait tous les samedis ,c'était sa promenade.

    Maintenant je ne sais pas comment il est, tj aussi beau j'espère.

    Bon début de semaine. Bises

    38
    Mardi 22 Décembre 2015 à 16:17

    coucou Vero,ton article est super avec ces anciennes photos,sa a vraiment changè maintenant ,chez nous ont dirait l'été ,je te souhaite un très bon lundi,bises

    39
    Mardi 22 Décembre 2015 à 18:29

    Coucou Véro

    J'ai adoré ton article sur les Galeries Lafayette qui m'ont toujours fascinée... J'y suis allée bien souvent dans ma jeunesse avec ma grand-mère. Merci de nous offrir tous ces documentaires parisiens.

    Bisous et bonne soirée

    Béa kimcat

    40
    Mardi 22 Décembre 2015 à 18:34

    Je suis épatée par l'histoire de ce magasin, c'est vraiment grandiose!

    Bises du soir de Mireille du Sablon

    41
    Mardi 22 Décembre 2015 à 19:04

    Je viens de faire une belle découverte

    en lisant ton article du jour...

    Le choix des photos pour l'illustration est super!

    Cordiales amitiés & à +

    42
    Mardi 22 Décembre 2015 à 20:24

    Encore un article très riche et très intéressant .

    Bises et bonne soirée !

    43
    Mardi 22 Décembre 2015 à 20:40

    Coucou Véronique, j'ai adoré ton article, j'ai fureté dans les coulisses de ce lieu à part, à la fois magasin, théâtre des élégances, antre d'une comédie sociale, musée...

    Tes filles sont très belles, tu peux être fière et heureuse de les avoir. Merci pour la photo qui m'a touchée, c'est très gentil.

    Je poursuis le traitement pour mon oeil. J'espère que le kyste réduira bien et que je ne serai pas obligée de me faire ouvrir chirurgicalement en janvier, je croise les doigts. Grosses bises chaleureuses! Cendrine

    44
    Mardi 22 Décembre 2015 à 21:17

    hum quel article fort interressant

    et belles photos sur le côté

    belle soirée et gros bisous

    45
    Mardi 22 Décembre 2015 à 21:34

    Bonsoir Véronique , superbe article merci

    Bisous  

    46
    Mardi 22 Décembre 2015 à 21:39

    Bonsoir, ma chère, Véronique,

    me voici, mon coucou du soir, pour te remercier, très intéressant et très passionnant ton article ! super ! Tu me dis dans ton commentaire, que tu as bien peur, que tes problèmes ne sont pas prêts de se résoudre, tous dépends les problèmes, mais faut garder espoir, même le moindre. Je reconnais que c'est de plus en plus difficile de nos jours. Pour mes préparatifs ça sera plutôt jeudi, dans l'après-midi, plutôt presque en fin de journée, je ferais un peu des entrées car le reste le plat principal et accompagnements c'est mon tendre qui s'en occupera, pour le dessert, je pense que ça sera un gâteau de rois. Nous, nous serons que trois. Puis après le samedi nous partons pour la campagne et nous reviendrons pour le trois ou le quatre janvier. Je te souhaite quand même des bonnes fêtes, un joyeux noël avec tes enfants, des bonnes fêtes de fin d'année. Là, passe une bonne soirée, une douce nuit. Au plaisir, mes très tendres amitiés, de gros bisous, pour ma tite parisienne.

     

     

    47
    Mardi 22 Décembre 2015 à 21:43

    Coucou, ma chère, Véronique,

    tien, pour toi : Gros bisous.

    48
    Mardi 22 Décembre 2015 à 23:37

    Bonsoir Véronique,

    Merci pour votre commentaire. j'ai pris mon temps pour regarder les superbes photos anciennes de ce superbe magasin que sont les Galeries Lafayette, vraiment passionnant votre article! Ce qui est très émouvant en regardant les photos c'est que les personnes qui sont dessus ne pouvaient pas s'imaginer que plus de 100 ans plus tards ils seraient sur internet! En tout cas le ou les photographes qui ont fait ces clichés ont fait du bon travail pour l'époque et ce qui est même impressionnant ce sont la qualité des clichés pour l'époque! J'ai eu l'occasion de discuter il y a quelques années avec un monsieur âgé qui était un photographe professionnel et il m'a notamment expliqué que pour faire les tirages photos c'était tout un art car à l'époque ils étaient obligé de peser les ingrédients qui permettait de faire les tirages, ceux qui faisait cela étaient des spécialistes, quand je vois déjà qu'à l'époque moderne ce n'était pas toujours évident de faire des tirages noir et blanc impeccables, j'en ai passé des heures dans mon petit labo à faire des essais, donc lorsque je vois ce qu'ils faisaient il y a plus de 100 ans je dis respect pour ses artistes que ce soit les laborantins ou ceux qui ont fait les prises de vues! Pour répondre à votre question eh bien je rigole bien car si vous saviez comment est décoré la ville où j'habite ça vous ferait vraiment marré, j'exagère un peu, mais bon ma ville n'a pas plus de guirlandes dans les rues que toutes les guirlandes réunies sur un simple sapin de Nöel géant! Si je devais faire des photos je pense que ce serait Angers où Nantes mais bon de toute façon j'ai moitié la crêve une sorte de rhinopharyngite je ne sais pas si je vais sortir pour aller faire des photos, ce n'est vraiment pas la forme, mais bon si ça continue comme ça ça risque d'être les formes car je vais prendre du poids à ne pas faire de vélo! Autrement j'espère que vous allez bien. Je vous souhaite une bonne fin de soirée ainsi qu'une bonne nuit, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    49
    Mercredi 23 Décembre 2015 à 00:55

    Hello Véronique, quand je passe chez toi, apprend toujours quelque chose. Je ne suis jamais aller. Un jour peut être...

    Très bonne  et douce nuit. Gros Bisous

    Petra

    50
    Mercredi 23 Décembre 2015 à 01:00

    Bonjour Véronique

    très bel article fort complet

    Je te souhaite un très bon mercredi

    Nos amitiés  bises

    Qing&René

    51
    Mercredi 23 Décembre 2015 à 01:50

    bonsoir, une sacrée histoire ce magasin, peu de boutiques ont une telle renommée et surtout un passé prestigieux !! Pour les fêtes, cela fait plusieurs années que nous les passons à l'étranger

    bisous

    52
    Mercredi 23 Décembre 2015 à 03:49

    .Bonjour   VERONIQUE

    Les hypermarchés de l'époque

    Un début de semaine sous le signe de l’eau

    Avec l’obligation du parapluie de rigueur

    En attendant dans une bonne douceur

    Le réveillon de noël et bien sur les cadeaux

    En ce mercredi gardons la zen attitude 

     Amitiés ^ (°) ^ Bisous  

        56MELDIX77    

       le Briard     Breton     

     

    http://aveclaphoto.eklablog.com/ 

    53
    Jeudi 24 Décembre 2015 à 12:00

    Merci chaleureuxVéeo

    Joyeux Noël !
    Bisous
    Béa kimcat
    54
    Lundi 11 Janvier 2016 à 08:27

    Très bel article bien documenté sur ce mythique magasin que j'ai connu dès l'enfance ...

    Mon seul regret : ne pas être à Paris pour me régaler des vitrines de Noël !!

    55
    Lundi 11 Janvier 2016 à 13:26

    Coucou Véro

    Pour moi aussi c'est un choc... notre jeunesse s'en va doucement mais sûrement. Beaucoup s'en vont en ce moment à croire qu'au Paradis il y a du miel !

    bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :